Ex- OL Mercato : L’aveu de Bertrand Traoré après son départ

Bertrand Traoré satisfait de sa signature à Aston Villa Publié le 11 octobre 2020 à 11:21

Parti de l’OL cet été, Bertrand Traoré se satisfait de son transfert à Aston Villa. L’ailier burkinabé veut désormais se concentrer sur son nouveau club, loin de ses derniers mois décevants à Lyon.

Bertrand Traoré se sent « libre » après son départ de l’OL

L’Olympique lyonnais a connu une importante vague de départs cet été. Bertrand Traoré fait partie des nombreux joueurs qui sont partis de Lyon. Aujourd’hui à Aston Villa, l’ailier burkinabé s’est confié sur sa signature chez les Villans. L’ancien de Chelsea espère retrouver des sensations après un passage décevant à l’OL et des derniers mois compliqués. « Aston Villa c’est un nouveau départ, une nouvelle vie qui commence pour moi même si je connais le championnat. Ce transfert m’a permis de me libérer, d’être moi-même. Je vais rester concentrer sur mon travail, le football, et je n’aurais pas à penser à ce qu’il se passe hors du terrain », a confié le joueur de 25 ans interrogé par Sport Plus.

L’heure de la renaissance pour Traoré ?

Arrivé à l’OL lors de l’été 2017, Bertrand Traoré n’était plus un titulaire indiscutable ces deux dernières saisons. Rudi Garcia ne comptait même pas sur le natif de Bobo-Dioulasso pour la nouvelle saison. Le coach lyonnais n’avait pas aligné le Burkinabé depuis la reprise du championnat. Avant son départ de Lyon, la dernière apparition de Traoré sous le maillot lyonnais remontait en juillet. L’attaquant avait manqué son tir au but en finale de la Coupe de la Ligue perdue contre le PSG. Nouveau pensionnaire d’Aston Villa, il retrouve progressivement des sensations et du temps de jeu. Il a déjà disputé 4 matchs (dont 2 titularisations) avec son nouveau club et inscrit un but. L’ancien lyonnais s’est également illustré vendredi en amical lors de la victoire (3-0) du Burkina Faso contre la RDC. Il a marqué un but et délivré une passe décisive. Un bon présage pour la suite de la saison...





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp