Stade de Reims : David Guion va arrêter la spirale infernale

David Guion, entraîneur du Stade de Reims Publié le 13 octobre 2020 à 15:03

Le Stade de Reims est dans le dur en ce début de saison. Après avoir longuement réfléchi, l’entraîneur David Guion sait désormais comment inverser la tendance.

Début de saison compliqué pour le Stade de Reims

Le Stade de Reims vit un début de saison très compliqué, et David Guion est le premier à avouer dans L'Union que le « début de saison n'est pas satisfaisant ». Les Rémois sont déjà éliminés de la Ligue Europa et enregistrent 4 défaites après 6 journées de Ligue 1. David Guion évoque cependant certains points satisfaisants, comme le 2-2 à Monaco. Mais la défaite étriquée du Stade de Reims contre le LOSC (0-1) a « déçu » le coach champenois, estimant que son club « aurait dû partager les points dans un match très fermé ». Agacé par la défaite contre Lille OSC, le technicien marnais a réfléchi. « De la réflexion peut renaître l'ambition », a estimé le patron du banc champenois avant de rappeler : « En Ligue 2, on jouait en 4-4-2, après on a fait du 4-2-3-1 en Ligue 1. » Après avoir longuement réfléchi, David Guion « reste persuadé que ce sont les joueurs qui ont les clés, mais certains manquent encore d'expérience et de maturité tactique ». En plus des limites de certains joueurs, le système tactique adopté n’a pas permis au Stade de Reims d’enregistrer des victoires. « Pendant 4 matchs, on a évolué en 4-3-3. On les a tous perdus », a regretté le coach. David Guion, qui « aime bien comprendre les choses » afin de les corriger, « s'est rendu compte que » le Stade de Reims « avait égaré un peu » son « identité en ce début de saison ». Le club marnais « voulait être un peu plus optimiste » dans son jeu.

Retour au jeu de transition pour les Rémois

Pour David Guion, il faut donc cesser de se montrer trop enthousiaste pour retourner au jeu de transition. Un jeu où les Rémois font leurs preuves depuis deux ans. « Cela fait deux ans qu'on excelle dans le jeu de transition. De l'intensité qui finit par faire craquer l'adversaire, c'était notre ADN », a assuré le technicien. Pour continuer à exceller dans le jeu de transition, le stratège marnais a renforcé son effectif lors du mercato estival. « J'ai souhaité amener un peu plus de technicité dans l'équipe, avec l'intégration d'un milieu comme Moreto (Cassama) et qu'on soit plus efficace offensivement, d'où ma demande d'avoir un joueur qui fasse le lien entre le milieu et l'attaque, qui apporte des statistiques et qui rassure nos jeunes attaquants. Valon (Berisha) est arrivé pour tenir ce rôle-là », a-t-il expliqué.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp