FC Nantes : Très mauvaise nouvelle pour les supporters

Le FC Nantes de Nicolas Pallois ne pourra accueillir que 1000 supporters à La Beaujoire. Publié le 13 octobre 2020 à 16:10

C'est un choix fort pris par le FC Nantes dans cette période de crise sanitaire. Les clubs, limités dans la vente de places pour les matches en raison des jauges mises en place par les autorités, peuvent voir subitement leur quota passer de 5000 à 1000 contremarques, jusqu'au huis clos, à la suite de décisions préfectorales ou gouvernementales.

Le FC Nantes voit sa jauge réduite

C'est une très mauvaise nouvelle pour les supporters du FC Nantes. En effet, à la suite de la dégradation de la situation sanitaire liée au Covid-19 en Loire-Atlantique, la préfecture, sur proposition de l'Agence Régionale de Santé (ARS), a décidé de réduire la jauge du stade de La Beaujoire. Ainsi, la capacité de l'enceinte nantaise passe de 5000 à 1000 places et donc autant de personnes autorisées à pénétrer dans le stade. Les supporters du FCN seront donc, pour la grande majorité, privés des matches de Ligue 1 des hommes de Christian Gourcuff et Ludovic Blas face à Brest, le 18 octobre, et au PSG, le 31 octobre, a annoncé le club. Une épine de plus dans la saison du FCN, déjà frappé par les cas de coronavirus dans l'effectif professionnel.

FCN : Un beau geste envers les supporters

Le FC Nantes, néanmoins, a tenu à faire passer un message à ses supporters et à ses abonnés. En raison des mesures prises, le FCN ne pourra pas "proposer de billetterie aux abonnés et au grand public". Les dirigeants des Canaris ont pris la décision de rembourser ses fans. Les abonnés ayant acheté une place unitaire se verront rembourser, tout comme les abonnés de saison dont le montant des deux matches sera lui aussi remboursé. Une mauvaise nouvelle, quoi qu'il en soit, pour le football et les supporters du FC Nantes, qui pourront se consoler avec ce geste financier, à une période d'intenses difficultés pour les clubs, entre l'arrêt des compétitions au printemps et le scandale naissant entre Mediapro, le diffuseur officiel de la Ligue 1, et la LFP.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp