FC Nantes : Jauge réduite, de grosses pertes en vue pour Kita

Waldemar Kita le président du FC Nantes Publié le 14 octobre 2020 à 07:30

Le FC Nantes ne pourra pas accueillir plus de 1000 personnes lors de ses prochains matchs à domicile. Président du FCN, Waldemar Kita a réagi à la réduction du nombre de personnes autorisées à la Beaujoire.

La réaction de Waldemar Kita après la réduction de la jauge

Avec la recrudescence du coronavirus, la préfecture de Loire-Atlantique a décidé de réduire le nombre de personnes autorisées à se rendre à la Beaujoire. Désormais, seulement 1000 supporters sont autorisés à se rendre dans l’enceinte sportive du FC Nantes. Une décision qui a fait réagir le président du FCN. Interrogé par Ouest France, Waldemar Kita a fait part de son amertume. Il comprend la déception des supporters des Canaris. « C’est un regret de ne pas pouvoir accueillir une majorité de supporters et d’abonnés. On partage leur frustration », a déclaré le président nantais au journal régional.

Des dizaines de millions de pertes pour le FC Nantes

L’absence de supporters aura un impact sur les finances du club. À ce sujet, le boss du FC Nantes annonce de grosses pertes suite à la réduction de la jauge à 1000 personnes. « Ce manque de spectateurs, au bout du compte, c’est un énorme manque à gagner. Mais pour tous les clubs. Ça varie entre 10 et 40 M€ par an. Pour nous, si ça reste en l’état, on va perdre facilement entre 12 et 15 M€ », fait savoir le dirigeant nantais. Il assure surtout ne pas comprendre la décision préfectorale. « C’est une grosse déception. On a respecté les règles. En démontrant qu’on était bien organisé à 5 000 spectateurs. On ne comprend pas mais, en même temps, on est obligé de les appliquer », a-t-il poursuivi. Pour ses deux prochaines sorties à domicile, le FCN va recevoir Brest ce dimanche et le PSG le 31 octobre.





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp