Un club de Ligue 2 réclame 35M€ de dédommagements à la LFP

Trois clubs de Ligue 2 s'estiment lésés par la LFP, l'un d'eux réclame 35 millions d'euros. Publié le 14 octobre 2020 à 13:00

L'arrêt de la saison 2019-2020 pour les clubs de Ligue 1 et Ligue 2, à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19 et au confinement, à l'aube du sprint final, a engendré la colère de certains clubs, qui s'estiment lésés notamment par l'annulation des play-offs d'accession. L'un d'eux réclame désormais une grosse somme, 35 millions d'euros, à la LFP.

Trois clubs de Ligue 2 lésés

Trois clubs de Ligue 2 se présentaient, lundi, devant le Conseil d'Etat, afin d'exprimer leur mécontentement après l'arrêt des compétitions en France, au printemps dernier, alors que le pays se confinait pour deux mois en raison de l'épidémie de Covid-19. Les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 stoppés, il a fallu prendre une décision du côté de la Ligue de Football Professionnel (LFP), qui a finalement arrêté les classements en l'état et a annulé les play-offs d'accession et de relégation. Ce dernier point a provoqué la colère des trois clubs de Ligue 2 qui pouvaient espérer y participer, en occupant les 3e, 4e et 5e places du classement au moment de l'arrêt du championnat.

L'AC Ajaccio, Troyes et Clermont devant le Conseil d'État

L'AC Ajaccio, Troyes et Clermont étaient donc bien placés pour tenter de remporter leur place parmi l'élite en Ligue 1, mais ils n'ont pu défendre leur chance. Lundi, ils souhaitaient se faire entendre auprès du Conseil d'État, estimant que l'arrêt prématuré de la Ligue 2 leur avait causé de nombreux dommages, notamment financiers. Ainsi, le club corse de l'AC Ajaccio a demandé des dommages et intérêts à hauteur de 35 millions d'euros à la LFP. Une somme "qui représente le montant des droits TV en cas d'accession" en Ligue 1, a expliqué le président Christian Leca à Corse Matin. "C'est un préjudice sportif mais surtout économique très important", a-t-il ajouté. Pour ces trois clubs de Ligue 2, la décision a été mise en délibéré et une réponse sera donnée dans les deux à trois semaines.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp