Stade Rennais : Camavinga, une grosse soufflante de Deschamps

Stade Rennais FC : Deschamps mécontent de la prestation de Camavinga lors de Croatie-France (1-2) Publié le 15 octobre 2020 à 10:51

Entré peu après l’heure de jeu lors du match entre la Croatie et la France (1-2), Eduardo Camavinga, jeune milieu de terrain du Stade Rennais FC, a facilité l’égalisation croate. De quoi provoquer une grosse colère de Didier Deschamps.

Le joueur du Stade Rennais FC fautif sur l’égalisation des Croates

Doué pour les records de précocité, Eduardo Camavinga , à moins de 18 ans, honorait sa 3e sélection lors du choc entre la Croatie et l’équipe de France (1-2). Mais cette 3e sélection n’a pas vraiment été à l’avantage du prodige du Stade Rennais FC. Entré à la place de Corentin Tolisso, le jeune milieu défensif breton s’est négativement illustré une minute plus tard par son marquage très relâché sur Nikola Vlasic, auteur de l’égalisation croate grâce à une belle frappe qu’il a eu tout le temps d’armer (64'). Il n’en fallait pas plus pour déclencher la colère de Didier Deschamps. « C’est pas possible », s’est emporté le sélectionneur français sur son banc. Il n’en revenait pas du placement d’Eduardo Camavinga dans la surface de réparation, loin de son adversaire. Mais le prodige du Stade Rennais FC n’a pas été le seul à être blâmé par le sélectionneur des Bleus.

Des consignes mal comprises et des remplaçants pas au top

Après la rencontre, Didier Deschamps a déploré des consignes mal comprises et des remplaçants pas à leur meilleur niveau. Au micro de La chaine L’Equipe, l’ancien entraîneur de l’OM a estimé que les remplaçants « ont eu du mal un peu ». Pourtant, « quand le stade est vide, au moins, ils comprennent tout de suite ». Mais hier, les Tricolores n’ont pas compris les consignes de Didier Deschamps. « J’en appelais un et l’autre repartait de l’autre côté alors que je voulais qu’Adrien et Cama soient les deux du côté gauche mais dans un milieu à quatre et eux restaient à trois. Ça peut arriver », a regretté ce dernier. Pour rappel, les buts français ont été inscrits par Antoine Griezmann (8’) et Kylian Mbappé (79’).





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp