Juventus : Décision de Cristiano Ronaldo, l’Italie choquée

Cristiano Ronaldo a regagné l’Italie malgré son test positif au coronavirus. Publié le 16 octobre 2020 à 09:30

Testé positif au coronavirus mardi dernier, Cristiano Ronaldo, joueur de la Juventus Turin, a décidé de faire les choses à sa façon. De quoi provoquer un tollé dans toute l’Italie.

Cristiano Ronaldo contaminé par le coronavirus

Le coronavirus est de retour en force un peu partout en Europe et personne n'est à l'abri. Cristiano Ronaldo a été testé positif mardi dernier. Un incident qui ne concernait pas directement l’Italie, même si le quintuple Ballon d’Or est un joueur de la Juventus Turin, puisque ce dernier était en sélection avec le Portugal à la faveur de la trêve internationale. De plus, l’ancien Madrilène est asymptomatique et devait passer sa quarantaine dans un hôtel de Lisbonne, donc loin de son club et de l'Italie. La superstar turinoise ne devait regagner l’Italie qu’après un test négatif. Mais Cristiano Ronaldo a décidé de procéder à sa guise.

Le Portugais regagne l’Italie en jet privé

Selon les informations du journaliste Tancredi Palmeri, Cristiano Ronaldo a quitté le Portugal mercredi en jet privé pour regagner l’Italie, alors que sa convalescence n’est pas encore achevée. Une décision qui a soulevé une vague de réprobation et d’indignation dans toute l’Italie, bien que le Portugais se soit déplacé en jet privé médicalisé. Vincenzo Spadafora, le ministre des Sports italien, a même parlé de « violation » du protocole sanitaire en vigueur dans le pays. Cristiano Ronaldo devra se soumettre à certaines règles de confinement sur le territoire italien. Ainsi, l’ex-attaquant de Manchester United sera isolé de sa famille et de ses amis jusqu’à ce qu’un nouveau test le déclare négatif.

Moins choquée que le reste de l’Italie, la Juventus Turin souhaite que son maître à jouer redevienne négatif avant le match contre le FC Barcelone en Ligue des champions, la semaine prochaine. D’ailleurs, répondant aux accusations lancées sur Radio Uno par Vincenzo Spadafora, qui affirme que Cristiano Ronaldo « a violé le protocole anti-Covid », le président turinois a expliqué que la Vieille Dame a « demandé aux joueurs de respecter la bulle sanitaire, puis leur devoir d’isolement chez eux s’ils le voulaient, même s’ils avaient répondu à l’appel de leur sélection ».





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp