ASSE : Puel évoque une nouvelle fois l'avenir de Ruffier

Stéphane Ruffier à l'ASSE, c'est de l'histoire ancienne, a tranché Claud Puel. Publié le 16 octobre 2020 à 10:30

Entre Claude Puel, l'entraîneur de l'ASSE, et Stéphane Ruffier, l'ancien gardien numéro 1, le divorce semble définitivement consommé. Indésirable depuis plusieurs mois, Ruffier est en conflit ouvert avec son entraîneur, qui ne compte pas le réintégrer de si tôt. Un départ au prochain mercato semble inéluctable si le portier trouve un point de chute.

Un conflit ouvert à l'ASSE

Lorsque Stéphane Ruffier prenait place pour la dernière fois dans le groupe de l'ASSE dans l'optique d'un match de Ligue 1, la France n'avait pas encore connu le confinement. Au début du printemps, un conflit a éclaté entre le gardien des Verts et son entraîneur Claude Puel. L'historique gardien de l'ASSE, 34 ans, a perdu sa place de titulaire puis sa place dans le groupe, avant d'être réintégré au début de l'été. Une réintégration qui a tourné court, puisque Ruffier a de nouveau été écarté du groupe professionnel tout en étant mis à pied par sa direction et interdit d'accès au centre d'entraînement. La décision du club aurait été motivée par des écarts de conduite, alors que Puel disait de lui quelques semaines auparavant qu'il avait été "irréprochable" dans son comportement, avant d'expliquer que le gardien s'est mis "hors-jeu tout seul".

Ruffier définitivement hors-jeu

Le divorce consommé, Stéphane Ruffier a cherché à quitter l'ASSE lors du mercato estival, avec notamment une porte de sortie vers Dijon. Mais le transfert ne s'est pas fait, Ruffier refusant une trop grosse baisse de salaire. Ainsi, le gardien est toujours un joueur de Saint-Etienne, mais pas question pour Claude Puel de le réintégrer. Dans L'Equipe, l'entraîneur des Verts a de nouveau été très clair et sans concession. : "Il a été décidé de s'appuyer sur trois gardiens, à savoir Jessy Moulin, Stefan Basic et Etienne Green, qui ont énormément progressé. On a essayé (de trouver un arrangement avec Ruffier). Il a eu systématiquement des fins de non-recevoir. Des décisions ont été prises, je m'y tiens." Ce n'est donc certainement pas sous les couleurs de l'ASSE que l'on verra à nouveau Ruffier sur les pelouses de Ligue 1.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp