OM : Décès de l’auteur de « Jump », une mise en garde tombe

OM : Éric Di Meco recommande de ne pas toucher à « Jump » Publié le 17 octobre 2020 à 12:10

Ancien défenseur emblématique de l’ OM, Éric Di Meco s’est rappelé ses entrées à l’Orange Vélodrome avec le titre musical « Jump ». Pour l’ex-latérale gauche de l’Olympique de Marseille, il n’est pas question de remplacer cet hymne.

OM : Éric Di Meco opposé au remplacement de « Jump »

Oeuvre musicale composée par Eddie Van Halin (décédé le 6 octobre dernier), « Jump » accompagne l’entrée des joueurs de l’ OM à l’Orange Vélodrome depuis les années 80. Dans une vidéo publiée par l’Olympique de Marseille, Éric Di Meco a évoqué ce symbole fort du club avec émotion. « « Jump », c’est un petit peu l’histoire de ma carrière à l’OM. J’ai toujours les poils qui se hérissent quand j’entends cette musique. Arriver au bout du tunnel et entendre cette musique pour rentrer sur le terrain nous mettait déjà le match. C’est la musique qui nous faisait entrer comme un seul homme prêt à combattre contre l’adversaire », s’est souvenu le consultant. Si cette chanson de rock a marqué plusieurs générations de joueurs de l' OM, elle a eu encore plus d’effet sur Éric Di Meco. « Moi, personnellement, je partais en courant devant tous les autres pour aller vite au rond central et je ne sentais plus mes jambes. J’avais l’impression de ne plus toucher le sol », s’est rappelé le vainqueur de la Ligue des champions 1993. Ces vieilles sensations, le consultant les croit encore plus fortes aujourd’hui, car « ce nouveau stade résonne encore plus, la musique aussi du coup ». Et l’ancien Olympien de prévenir : « C’est l’OM, « Jump » c’est l’entrée des joueurs. C’est la musique de l’OM, de Marseille. On ne touche pas à « Jump », voilà ! »

Les Marseillais refusent la modernisation de « Jump »

Cet été, Akhenaton a estimé « Jump » un peu vieilli. Le célèbre rappeur marseillais a donc proposé de redonner un aspect moderne à l’hymne en le remixant. Cette idée a provoqué une grosse polémique. Dans leur ensemble, les Marseillais n’ont pas trouvé l’idée séduisante. Ils sont opposés à toute hypothèse de modernisation de la chanson. Même des joueurs encore en activité à l' Olympique de Marseille n’ont pas souhaité une retouche de l'œuvre musicale. Cela a notamment été le cas de l’avant-centre Valère Germain. L’ OM reçoit les Girondins de Bordeaux ce samedi (21h). Les supporters et les joueurs auront certainement l’occasion d’entendre une fois de plus leur hymne culte.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp