Ligue 2 : Accusations de racisme et morsure entre deux joueurs

Le match de Ligue 2 entre Valenciennes et Sochaux a été émaillé d'un incident entre deux joueurs. Publié le 19 octobre 2020 à 17:10

La rencontre de Ligue 2 entre Valenciennes et Sochaux a fini dans un climat très tendu, samedi soir, pour le compte de la 7e journée, notamment à la suite de l'altercation entre le gardien de VAFC, Jérôme Prior, et le milieu de terrain sochalien Ousseynou Thioune. L'un accuse l'autre de morsure, tandis que le Sénégalais Thioune explique avoir été victime d'insultes racistes.

La Ligue 2 pas épargnée par les scandales

C'est une scène très étrange à laquelle ont assisté les supporters de Valenciennes et de Sochaux, samedi lors du match de la 7e journée de Ligue 2. Alors que la rencontre en VAFC et Sochaux se terminerait sur un score nul (0-0), une altercation a éclaté entre les deux équipes. Une scène malheureusement assez classique et banale au terme d'un match tendu. Mais entre deux joueurs, les choses sont, semble-t-il, allées trop loin. En effet, au milieu du pugilat, le gardien valenciennois Jérôme Prior s'extirpe après un tête-à-tête avec le milieu sochalien Ousseynou Thioune. Marqué à la joue, Prior accuse Thioune de l'avoir mordu à la Mike Tyson. Une plaie apparait en effet sur le visage du gardien, sans que l'on sache vraiment si elle est consécutive à l'altercation entre les deux joueurs.

Mais ce lundi, dans les colonnes de L'Est Républicain, le Sénégalais du FC Sochaux-Montbéliarda tenu à donner sa version des faits et accuse Jérôme Prior de racisme. "En deuxième période, lorsque je suis venu lui chiper la balle tout près du but, il a commencé à me parler et m'a dit 'casse-toi, sale noir'. Je n'ai pas répondu. Après le match, je suis venu lui dire que ce n'était pas professionnel de tenir ces propos. C'est là qu'il m'a répété 'casse-toi sale noir'. Sur cette deuxième fois, j'ai dit 'on sort et on va s'expliquer sur ça'. J'ai mis ma tête contre sa joue, c'est vrai. Oui, j'étais énervé, je voulais donner un coup de tête. Mais quand j'ai réfléchi, j'ai retiré ma tête. Il n'y a pas eu de morsure."

Racisme contre morsure, accusations démenties

Dans la foulée, le gardien du VAFC Jérôme Prior a démenti les accusations de Ousseynou Thioune dans un communiqué. "La première accusation réfutant des actes de morsures concerne la Ligue de football qui, j'en suis sûr, fera son travail. Aujourd'hui, je suis touché par cette (tardive) accusation mensongère de racisme qui remettrait en cause mes valeurs et mes principes. Celle-ci étant plus personnelle, elle se réglera au tribunal avec vidéos à l'appui et autres preuves en ma possession qui réfutent clairement cette thèse." Une affaire qui ne devrait pas en rester là et qui ternit un peu plus l'image du football après l'affaire Neymar-Alvaro-Sakai lors de la rencontre de Ligue 1 PSG-OM...





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp