OM : André Villas-Boas a un gros doute avant l’Olympiakos

OM : André Villas-Boas n’a pas encore trouvé le remplaçant de Boubacar Kamara contre l’Olympiakos. Publié le 21 octobre 2020 à 10:15

L’ OM se déplace en Grèce pour affronter l’Olympiakos, ce mercredi (21h) pour le compte du groupe C de la Ligue des champions. À quelques heures du match, André Villas-Boas, entraîneur de l’Olympique de Marseille, n’a toujours pas encore résolu l’équation Boubacar Kamara, suspendu pour ce match.

OM : Boubacar Kamara absent contre l’Olympiakos

De retour en Ligue des champions après sept ans d’absence, l’ OM va défier l’Olympiakos pour son entrée en scène, ce mercredi (21h). André Villas-Boas, qui a prévenu qu’il ne ferait pas de la simple figuration, aurait aimé avoir son effectif au grand complet. Mais si Dimitri Payet est de retour après plusieurs matchs de suspension en Ligue 1, Boubacar Kamara ne sera pas du voyage. Ce dernier paie pour son expulsion contre Limassol en Ligue Europa il y a deux ans. Or, formé au poste de défenseur central, le pur produit de l’ OM s’est toutefois imposé au poste de sentinelle et est devenu un joueur clé du système de jeu mis en place par André Villas-Boas. À quelques heures du match en Grèce, le technicien portugais n’a pas encore arrêté un plan précis pour remplacer efficacement le minot de 20 ans.

Qui pour remplacer l’enfant de La Soude ?

Pour remplacer Boubacar Kamara, le tacticien de l' OM a deux options, à savoir Kevin Strootman ou Pape Gueye. Peu en vue en championnat, Kevin Strootman pourrait en revanche apporter toute son expérience en Ligue des champions. Quant à Pape Gueye, il pourrait faire parler sa jeunesse et sa fougue au poste de sentinelle. Mais le coach de 43 ans n’a pas encore fait son choix. Il a expliqué qu’il était encore en pleine réflexion et que tout dépendra du système qu’il décidera de privilégier. « On va voir. Un dernier entraînement avant une nuit européenne donne toujours des indications sur les choix à prendre. On peut aussi repartir sur notre 4-3-3 (délaissé contre Bordeaux). On a mis deux semaines pour mettre ce système en 4-4-2 en pratique. Là, on a récupéré, on n'a pas eu le temps de mettre autre chose en place. On va en parler avec les joueurs. Je vais voir ce que je peux faire », a déclaré le Lusitanien mardi en conférence de presse.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp