Droits TV : Mediapro, révélations sur la trésorerie du groupe

Mediapro n'a plus d'argent, au grand dam de la LFP et des clubs de Ligue1. Publié le 21 octobre 2020 à 09:45

Le feuilleton entre Mediapro, le détenteur des droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2, et le football français, notamment la LFP, continue avec une nouvelle révélation qui fait frémir une fois de plus les clubs professionnels français, alors que le groupe doit tenir une conférence de presse ce mercredi.

Les caisses de Mediapro sont vides

La LFP (Ligue de Football Professionnel) et Mediapro sont en conflit depuis maintenant plusieurs semaines, alors que le groupe sino-espagnol n'a pas payé sa deuxième échéance de 172 millions d'euros aux clubs français pour les droits de diffusion des matches de Ligue 1 et de Ligue 2. Il y a une semaine, Mediapro s'est placé sous mandat ad hoc du tribunal de commerce de Nanterre, afin qu'un médiateur puisse trouver une solution d'entente. Dans la foulée, la LFP a mis en demeure le groupe de payer les sommes dues, avant de contracter un nouveau prêt afin de verser de l'argent aux clubs français, pour éviter des situations financières catastrophiques. Mais une révélation du magazine Capital a fait frémir, une fois de plus, le foot français.

Déjà dans l'impasse en septembre

Mediapro semblait déjà dans l'impasse dès le mois de septembre, après des résultats négatifs en 2019. En effet, un document de l'agence de notation Moody's a fuité, révélant l'état de la trésorerie du groupe sino-espagnol. Les caisses de Mediapro seraient vides : 113 millions d'euros seulement de liquidités, loin des 172 millions qu'il devait payer le 5 octobre. "Les résultats de 2019 étaient déjà mauvais, indique Capital, le chiffre d'affaires avait reculé de 8%." La crise sanitaire et l'arrêt des compétitions sportives, principale activité de Mediapro, a fini de plonger le groupe dans le rouge, qui envisageait une introduction en bourse en 2020 et a dû renoncer. La situation semble donc bloquée, d'autant que Mediapro devra de nouveau, en décembre, une troisième échéance de 172 millions d'euros à la Ligue. La LFP se tourne déjà vers d'autres diffuseurs, et la conférence de presse du patron du groupe, Jaume Roures, ce mercredi, est très attendue, notamment par les clubs de Ligue 1.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp