Stade de Reims Mercato : Boulaye Dia fait une annonce forte

Stade de Reims : Boulaye Dia ne ferme pas la porte à un départ en janvier. Publié le 21 octobre 2020 à 10:30

Annoncé sur le départ lors du mercato estival, Boulaye Dia est finalement resté au Stade de Reims. L’attaquant assure qu’il n’est pas frustré d’être resté en Champagne. Mais il ne ferme pas la porte à un départ en janvier.

Stade de Reims : Boulaye Dia pas frustré pour son départ manqué

Il était, avec Axel Disasi, le joueur du Stade de Reims qui avait clairement un bon de sortie lors du mercato estival. Si le défenseur central s’est engagé avec l’AS Monaco, l’attaquant Boulaye Dia n’a pas pu partir. Mais il n’éprouve aucune amertume, car il n’avait pas exclu de rester dans le club rémois, où il assure être à l’aise et déterminé à faire une brillante saison. « Non je ne suis pas frustré parce que j’avais évoqué la possibilité de rester à Reims, tout comme mon entourage et la direction. Je suis bien ici, je suis prêt à faire une bonne saison et je vais essayer de remporter le plus de matchs possible », a expliqué le buteur champenois pour Téléfoot. Boulaye Dia n’écarte toutefois pas la possibilité de quitter le Stade de Reims lors du mercato hivernal. « Un départ en janvier ? J’ai envie de rester à Reims après je ne sais pas de quoi demain sera fait. En hiver, il y aura peut-être une possibilité et si c’est le cas on se posera avec la direction », a prévenu le Rémois.

Quelle prochaine destination pour le Champenois ?

Au prochain mercato hivernal, Boulaye Dia pourrait voir plusieurs clubs se lancer de nouveau à ses trousses. En effet, lors du mercato estival, l’OGC Nice, Leicester City et Brighton avaient été annoncés au portillon de l’attaquant du Stade de Reims. Mais c’est surtout l’OM qui aurait été le plus chaud pour l’attirer. L’entraîneur marseillais André Villas-Boas aurait vu en l’attaquant champenois le profil parfait pour concurrencer Dario Benedetto. Mais les recruteurs phocéens n’ont jamais franchi le stade du simple intérêt. En janvier, tous ces clubs pourraient revenir à la charge.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp