Stade Rennais : Ce joueur de Krasnodar a dégoûté le SRFC

Le Stade Rennais est sorti frustré de sa première en Ligue des champions face à Krasnodar. Publié le 21 octobre 2020 à 13:00

Le Stade Rennais a été tenu en échec par l'équipe russe de Krasnodar (1-1), mardi, pour le premier match de l'histoire du Stade Rennais en Ligue des champions. Le SRFC a réalisé une belle prestation mais a manqué de réalisme, Julien Stéphan avouant avoir été particulièrement impressionné par un de ses adversaires.

Le Stade Rennais en manque de réalisme

20 tirs, dont 7 cadrés, plus de 60% de possession de balle, le Stade Rennais a largement dominé Krasnodar, mardi au Roazhon Park, à l'occasion de la première du SRFC en Ligue des champions. Si les Rouge et Noir peuvent être frustrés par le résultat nul (1-1), ils pourront néanmoins se consoler avec une bonne prestation qui peut leur faire espérer de beaux lendemains européens. D'autant plus que les deux autres équipes du groupe, Chelsea et le Séville FC, se sont également neutralisées (0-0) à Londres. Entre "déception et frustration", l'entraîneur du Stade Rennais, Julien Stéphan, sort de ce match le verre à moitié plein, et reconnait qu'un joueur a fait la différence côté russe.

Le SRFC tombe sur un gardien en état de grâce

Les supporters du SRFC risquent en revanche de haïr le gardien de Krasnodar pour un bon moment. Le portier de 21 ans, Matvey Safonov, a réalisé des prouesses pour maintenir son équipe dans le match et éviter de prendre l'eau, tout en dégoûtant les attaquants rennais. Julien Stéphan le reconnaissait volontiers en conférence de presse après la rencontre, des propos recueillis par Ouest-France : "Le meilleur joueur de Krasnodar, c'est son gardien. Cela veut dire qu'il a été décisif dans ce match. Ce n'est pas la seule explication, on a manqué de réalisme. Quand on se crée autant de situations, c'est que l'équipe est capable de créer du jeu, du danger chez l'adversaire. C'est le bon côté des choses; Mais il faut être capable de pouvoir valider ces temps forts." Matvey Safonov a été crédité d'un 8/10 dans les colonnes de L'Équipe, la meilleure note de la renconte, avec ce commentaire : "Heureusement, les Russes possèdent un excellent gardien qui a multiplié les arrêts et n'est vraiment pas loin (d'arrêter, ndlr) le penalty de Guirassy.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp