Droits TV : La grosse annonce du patron de Mediapro

Jaume Roures, le patron de Mediapro. Publié le 21 octobre 2020 à 13:30

Le groupe Mediapro, détenteurs des droits de diffusion des matches de Ligue 1 et de Ligue 2, a tenu une conférence de presse, ce mercredi, dans l'optique de calmer le jeu avec la LFP et les clubs de l'élite française, qui attendent toujours le deuxième versement de 172 millions d'euros, prévu initialement le 5 octobre.

Mediapro veut honorer son contrat

C'est une conférence de presse, très attendue par la LFP (Ligue de football professionnel) et les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, qui s'est tenue ce mercredi 21 octobre. Le patron de Mediapro s'est exprimé sur les difficultés financières du groupe sino-espagnol, qui n'a pas payé à la Ligue la deuxième échéance due pour les droits TV des championnats professionnels français. Mediapro doit en effet 172 millions d'euros à la Ligue, une somme qui correspond au deuxième versement des droits, qui était prévu pour le 5 octobre. Placé sous mandat du tribunal de commerce de Nanterre, sommé de payer par la Ligue, le groupe, qui n'avait en septembre que 113 millions dans ses caisses, par la voix de son patron Jaume Roures, a fait plusieurs annonces importantes.

Le groupe "maintient son projet"

Pas de rupture du contrat dans les annonces de Jaume Roures, mais l'assurance par le patron de Mediapro que le groupe "va respecter son contrat. Nous allons discuter avec tout le monde, notamment les autorités sportives. On cherchera des solutions avec tout le monde. On a discuté avec le ministère de l'économie, des fonds d'investissement, pour trouver des solutions." Le groupe demande "à s'adapter à la situation", conséquence de la crise sanitaire liée au Covid-19. Pour arriver à un équilibre financier, Mediapro a besoin de 3,5 millions d'abonnés à la chaîne Téléfoot, mais n'en compte que 600 000 actuellement selon Roures. Certains médias assurent cependant que ce chiffre se situerait plutôt entre 300 et 400 000 abonnés. Le coronavirus semble avoir bon dos pour le patron du groupe, qui accuse la crise de tous les maux. "Personne ne pouvait prévoir les effets socio-économiques du Covid", a regretté Jaume Roures.

Des négociations avec Canal+

Jaume Roures a également révélé que Mediapro était en discussion avec la chaîne Canal+ : "Nous avons tenté d'arriver à un accord avec Canal depuis le début. Nous avons parlé pendant des mois l'année dernière. Nous sommes toujours en négociations." Il a cependant assuré que "Téléfoot va continuer" et que Mediapro, avec la Ligue 1, la Ligue 2 et la Ligue des champions", à 25 euros par mois, possède "la meilleure offre sur le marché". Les abonnés peuvent en douter, entre le prix très élevé et les problèmes techniques que rencontre régulièrement Téléfoot. La conférence de presse du patron de Mediapro avait pour but de rassurer la Ligue, les clubs et les abonnés... Pas sûr que Jaume Roures y soit arrivé.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp