ASSE : Stéphane Ruffier écarté, un ancien Vert scandalisé

Un ancien joueur de l'ASSE trouve injuste le traitement réservé à Stéphane Ruffier. Publié le 21 octobre 2020 à 16:00

Écarté depuis plusieurs mois de l'effectif de l'ASSE, indésirable dans le Forez, Stéphane Ruffier vit des moments compliqués. Le gardien historique des Verts s'est vu fermer la porte d'un retour dans l'effectif de Claude Puel, mais peut compter sur le soutien d'un ancien Vert pour qui la situation du portier est incompréhensible.

Le traitement de Ruffier par l'ASSE dérange

Une chose est sûre, Stéphane Ruffier est devenu, en quelques semaines, plus qu'indésirable à l'ASSE. Le gardien de 34 ans ne rejouera probablement pas sous le maillot de l'AS Saint-Etienne, qui a tenté par tous les moyens de lui trouver une porte de sortie lors du mercato estival. Un temps attendu au Dijon FCO, Ruffier a finalement refusé d'y être transféré et ronge maintenant son frein. En attendant, les Verts ont enchaîné trois défaites consécutives en Ligue 1, face au Stade Rennais, à Lens et contre l'OGC Nice. Dernièrement, les prestations de celui qui l'a remplacé en tant que numéro 1 dans les buts stéphanois, Jessy Moulin, ont été critiquées, mais Claude Puel n'a pas souhaité rouvrir le débat, fermant la porte, probablement définitivement, à un retour de Ruffier.

Jérôme Alonzo ne comprend pas ce que subit Ruffier

Cet été, des problèmes de comportement avaient entraîné une mise à pied de Stéphane Ruffier. Pour l'ancien gardien des Verts devenu consultant, Jérôme Alonzo, qui compte plus de cent matches avec l'ASSE entre 1997 et 2001, le traitement de cette affaire est anormal, comme il l'a expliqué dans les colonnes du Progrès. "Contrairement à certains de mes collègues qui ont été très violents avec Stéphane Ruffier, j'ai la faiblesse de penser que c'est un immense gardien", a expliqué Alonzo. Estimant que le gardien de l'ASSE avait peut-être "été moins bien" durant un bref moment lors de la saison 2019-2020, le portier passé également par le PSG juge le traitement réservé à Ruffier "injuste. C'est un immense gâchis pour l'ASSE", a-t-il ajouté, reconnaissant que "le traitement de cette [le] dérange". Alonzo ne pense pas que Ruffier "soit une ordure, comme on veut le faire croire", tout en reconnaissant que la décision purement sportive revient à Claude Puel. "C'est à eux de dealer avec ça maintenant", a conclu l'ancien portier des Verts.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp