Olympiakos - OM (1-0) : Valbuena entre joie et tristesse

Mathieu Valbuena, tueur de l'OM avec l'Olympiakos. Publié par Gary SLM. le 22 octobre 2020 à 10:50

Passeur décisif de l’unique but de la rencontre, Mathieu Valbuena a marqué de son talent le match entre l’Olympiakos et l'OM (1-0), mercredi soir en Ligue des champions. Si l’ancien Marseillais est heureux de cette victoire, il épreuve tout de même un peu de tristesse pour son ancienne formation.

Mathieu Valbuena heureux pour la victoire de l’Olympiakos

Pour son grand retour en Ligue des champions après sept ans d’absence, l'OM s’est déplacé en Grèce pour affronter l’Olympiakos mercredi soir dans un stade à huis clos. Les Phocéens ont été battus et sont tombés sur un grand Mathieu Valbuena, timide en première période, mais totalement métamorphosé en seconde partie de jeu. Décisif dans le but refusé à l’Olympiakos pour hors-jeu (52’), Petit Vélo allait encore se signaler à la 70e minute avec une belle frappe, arrêtée par Steve Mandanda. Mais la troisième action de Mathieu Valbuena a été fatale pour l’OM. Après avoir arraché le ballon à Jordan Amavi sur le côté gauche de la défense marseillaise, le joueur de 36 ans a envoyé un centre qui a trouvé la tête victorieuse du rentrant Ahmed Hassan Mahgoub (90+1).

Certainement homme du match, l’ex-Lyonnais s’est montré très satisfait de sa prestation et de la victoire de l’Olympiakos face à l'OM. « C’était un match très très spécial pour moi, ce n'était pas facile, dans un contexte comme celui-là, en retrouvant l'Olympique de Marseille en Ligue des champions. Mais quand on est sur le terrain, on joue. Aujourd'hui, je suis à l'Olympiakos, je suis très heureux et on a fait une très belle partie », a déclaré le natif de Bruges, près de Bordeaux, au micro de RMC Sport après la rencontre. Revenant sur sa passe décisive dans le temps additionnel, le joueur a reconnu qu’il aurait pu être décisif avant, mais que « Steve a fait de beaux arrêts ».

Petit Vélo triste pour l'OM

Passé par l'OM entre 2006 et 2014, Mathieu Valbuena représente un pan entier de l’histoire récente du club. Il n’a jamais caché que l’Olympique de Marseille était son club de coeur. C’est donc avec « un petit pincement au cœur » qu’il a participé activement à la défaite de son ancienne formation. Même s’il insiste sur sa joie pour l’Olympiakos qui, selon lui, « mérite cette victoire ». À noter que dans l’autre match de la poule C, Manchester City a battu à domicile le FC Porto (3-1).

Afficher les commentaires