OM - C1 : Malaise entre André Villas-Boas et ses joueurs

Entre les joueurs de l'OM, dont Rongier, et André Villas-Boas, un message ne passe pas. Publié le 22 octobre 2020 à 09:15

L'OM s'est incliné dans les derniers instants pour son entrée en matière en Ligue des champions, mercredi, en Grèce face à l'Olympiakos (1-0). L'équipe d'André Villas-Boas a manqué d'inspiration, mais a également connu des problèmes tactiques, pointés par certains joueurs pendant ou à l'issue de la rencontre.

Les joueurs de l'OM perdus

L'OM a manqué son grand retour en Ligue des champions, après sept ans d'absence, en s'inclinant (1-0) sur la pelouse de l'Olympiakos, mercredi, au sein du groupe C de la Ligue des champions. Un but encaissé à la 91e minute, qui a douché les espoirs marseillais d'entrer positivement dans la compétition. Mais, au-delà de cette défaite concédée dans les derniers instants, c'est surtout le manque d'inspiration et la désorganisation tactique qui ont coûté chez aux Olympiens. Plusieurs séquences ont mis en lumière ces problèmes de stratégie, où l'on a pu voir des joueurs de l'Olympique de Marseille comme perdus sur le terrain, attendant des conseils et des consignes d'André Villas-Boas qu'ils ont semblé avoir du mal à comprendre.

Villas-Boas ne se fait pas comprendre

C'est notamment Valentin Rongier qui n'a pas hésité à pointer ces problèmes à l'issue de la rencontre. Aligné au milieu avec Morgan Sanson et Pape Gueye, l'ancien Nantais a regretté les changements tactiques de son entraîneur, André Villas-Boas. "On a eu un peu de mal à se situer, a reconnu Valentin Rongier. On a changé de sysème par rapport au match contre Bordeaux (victoire 3-1) et les automatismes mettent un peu de temps à se mettre en place." Un point de vue qui était également visible durant la rencontre, en particulier lors d'une séquence où l'on a pu voir Florian Thauvin discuter avec son entraîneur, celui-ci tentant visiblement de lui expliquer la marche à suivre sans que le meneur offensif de l'OM ne paraisse bien comprendre ce que Villas-Boas lui demandait. Le message du coach portugais semble avoir du mal à passer dans les rangs marseillais, lui qui a assumé la responsabilité de la défaite en Grèce.





Par Matthieu