Stade Rennais FC : Le nouveau défi de Serhou Guirassy

Stade Rennais FC : Serhou Guirassy rêve d’une convocation en équipe de France cette saison. Publié par JOËL le 22 octobre 2020 à 11:50

Nouvel élément clé du secteur offensif du Stade Rennais FC, Serhou Guirassy vise un grand objectif cette saison. Dans les colonnes de L’Équipe, l’ancien attaquant amiénois a expliqué qu’il mettrait tout en oeuvre pour réaliser cette ambition.

Début de saison tonitruant pour Serhou Guirassy

Brillant avec Amiens SC la saison dernière, Serhou Guirassy avait tapé dans les yeux des recruteurs du Stade Rennais FC. Alors que le flou régnait sur l’avenir de M'Baye Niang, désireux de rejoindre l’OM lors du mercato estival, Florian Maurice a donc décidé de signer le buteur de 24 ans contre un joli chèque de 15 millions d’euros. Un prix que le directeur sportif des Bretons ne regrette pas aujourd’hui au regard des statistiques de sa recrue estivale. En effet, le Franco-Guinéen a déjà marqué trois buts et délivré une passe décisive en cinq matchs de Ligue 1. C’est également le natif d’Arles qui a marqué le but des Rennais contre le FK Krasnodar (1-1) en Ligue des champions. Avec de si bonnes statistiques, le buteur n’a pas l’intention de se limiter au Stade Rennais FC.

Le buteur du Stade Rennais FC vise l’équipe de France

Dans le quotidien sportif, Serhou Guirassy n’a pas caché qu’il visait une convocation en équipe de France cette saison. « Bien sûr, c’est un objectif dans un coin de ma tête. On sait que ça passe par de bonnes performances en club, et là, cette saison, par la Ligue des Champions », a-t-il révélé. Pour atteindre cet objectif, le néo-Breton est déterminé. « Mais en tout cas, oui, je vais me donner les moyens pour, ça c’est sûr », assure-t-il. Mais l’attaquant du Stade Rennais FC avoue également ses « origines guinéennes » et « des contacts avec la sélection ». Mais pour l’heure, son choix « n’est pas encore fait ». À son âge (24 ans), il ne croit pas être pressé par le temps et déclare qu’il va prendre le temps de réfléchir avant de lâcher sa réponse à la sélection guinéenne, qui n'est visiblement pas son premier choix.

Afficher les commentaires