Olympiakos - OM : Gros bémol à la prestation de Valbuena

Olympiakos-OM : Djibril Cissé n’est pas emballé par la prestation de Mathieu Valbuena Publié le 22 octobre 2020 à 15:05

De l’avis de tous les observateurs, Mathieu Valbuena a été l’homme du match de Ligue des champions entre l’Olympiakos et l'OM (1-0). Djibril Cissé n'a toutefois pas hésité à exprimer une opinion différente de celle des autres observateurs sur son ancien coéquipier.

Mathieu Valbuena, homme du match Olympiakos - OM

Ancien Marseillais (2006-2014), Mathieu Valbuena a cependant été le bourreau de l'OM, mercredi soir en Grèce, où André Villas-Boas et ses joueurs s’étaient déplacés pour affronter l’Olympiakos pour le compte de la première journée des matchs de poule de la Ligue des champions. Timoré en première période, le milieu de terrain de 36 ans s’est réveillé en seconde mi-temps. Après avoir été impliqué dans deux alertes devant les cages marseillaises (un but refusé pour hors-jeu à la 52e minute et une frappe arrêtée par Steve Mandanda à la 70e minute), Mathieu Valbuena a été plus heureux lors de sa troisième implication. En effet, l'ancien de l'OM a été le passeur décisif pour l’unique but de la rencontre, inscrit de la tête par Ahmed Hassan (90'+1). Félicité pour sa performance par son entraîneur, ses coéquipiers et les observateurs, l'ex-Olympien n’a en revanche pas emballé Djibril Cissé.

Djibril Cissé réservé sur la performance de l’ex-Marseillais

Au micro de La chaîne L’Équipe, dont il est désormais l’un des consultants, Djibril Cissé estime que « Thauvin et Payet ne sont pas en forme actuellement », mais qu’il est exagéré de considérer que Mathieu Valbuena a dompté ces deux joueurs. Le consultant reconnaît que « Mathieu a fait un bon match, mais il n’a pas été énorme ». Pour Djibril Cissé, si l’ancien Lyonnais a fait un match correct, c’est parce qu’« il joue chez lui, contre son ancienne équipe de l'OM. Il a plus de choses de son côté que les deux autres ». Mais l’ex-international français ne veut pas entendre « dire qu’il les a mis dans sa poche ». Le consultant a également fait remarquer que le match s’est joué « dans une période où Payet est au fond du gouffre et que Valbuena est bien en Grèce où c’est plus facile qu’en France ». Et Djibril Cissé de conclure : « Il faut relativiser, il n’a pas non plus marché sur l’eau, l’Olympiakos est en confiance. »





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp