OM Mercato : Mæhle, Genk sévèrement recadré par Longoria

OM : Pablo Longoria mécontent du comportement de Genk dans le dossier Maehle. Publié le 22 octobre 2020 à 23:10

Pour combler le départ de Bouna Sarr parti au Bayern Munich, l’ OM a engagé des négociations pour la signature de Joakim Mæhle. Alors que Pablo Longoria croyait tenir le bon bout sur ce dossier, Genk a fait échouer l’opération à la toute dernière minute.

OM : Joakim Mæhle retenu au dernier moment par Genk

Le dernier jour du mercato estival a été très mouvementé pour l’ OM. Suite au départ surprise de Bouna Sarr au Bayern Munich, l’Olympique de Marseille s’est lancé dans une course contre la montre pour signer un remplaçant, en la personne de Joakim Maehle, latéral droit de Genk. Jusqu’à un stade très avancé des discussions, les recruteurs marseillais avaient cru l’opération possible, mais celle-ci a échoué à la toute dernière minute. Genk a exigé un prix considéré élevé par les dirigeants phocéens. Une exigence surprise qui a eu pour conséquence le retrait de l’ OM et l’échec de l’opération. De quoi provoquer l’incompréhension et le courroux de Pablo Longoria envers les responsables belges.

Pablo Longoria pousse une grosse gueulante

Interrogé par Téléfoot La Chaîne, Pablo Longoria a d’abord confirmé que l’ OM avait effectivement négocié dans des conditions compliquées pour la signature de Joakim Maehle. « Les derniers jours pour le poste de latéral droit, c’était une situation compliquée parce qu’on avait l’ouverture pour négocier », a déclaré le directeur du football olympien. Le responsable espagnol a ensuite indiqué que des accords avaient été trouvés, sans avoir finalement été signés, car les dirigeants de Genk avaient eu « une façon de négocier typique dans les derniers jours ». Une volte-face des Belges qui n’a pas du tout plu à Pablo Longoria. « Je n’aime pas que les conditions changent au dernier moment et en tant que dirigeant je dois protéger les intérêts du club, on doit se faire respecter », a pesté l’ancien responsable de la Juventus Turin. En attendant de signer un autre latéral droit, André Vilas-Boas doit composer avec Hiroki Sakai comme seul titulaire à ce poste.




Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp