OL : Houssem Aouar est sans complaisance sur son niveau

Houssem Aouar vise la régularité avec l'OL. Publié le 23 octobre 2020 à 16:30

Joueur clé de l'OL depuis plusieurs saisons, Houssem Aouar n’est cependant pas toujours régulier. Dans des propos confiés à OL TV, le prodige de l’Olympique Lyonnais souhaite tout mettre en oeuvre pour se montrer plus constant.

OL : Houssem Aouar conscient de ses limites

Malgré ses 22 ans, Houssem Aouar s’est taillé un statut de joueur essentiel du système mis en place à l'OL par Rudi Garcia. Mais même avec ce rôle, le milieu de terrain ne se montre pas toujours à la hauteur des espoirs placés en lui, et il le sait. « Je suis conscient que je n'ai pas atteint mon potentiel maximum, j’ai beaucoup de choses à apprendre. Je suis conscient de ma façon de jouer qui peut paraître nonchalante. Le style de joueur que j’incarne peut être très apprécié quand ça marche, mais c’est logique que je puisse être critiqué quand tout ne va pas dans le bon sens. Je suis encore jeune mais je suis conscient que j’ai encore du chemin à faire », a reconnu le prodige de l'OL pour les médias des Gones.

La pépite dévoile son ambition personnelle

Conscient de son irrégularité, Houssem Aouar compte donc se corriger pour le grand bonheur de l'OL. « J’aimerais être le plus régulier possible avec l’équipe pour pouvoir apporter le plus possible, c’est vraiment sur cet aspect que je souhaite m’améliorer », a assuré l’international français. Pour rappel, le prodige de l’Olympique Lyonnais était convoité lors du mercato estival par plusieurs clubs, dont Arsenal, le Real Madrid et la Juventus Turin. Mais le joueur n’a pas bougé en raison du prix élevé fixé par les dirigeants rhodaniens (50 millions d’euros). De plus, la milieu de terrain ne voulait pas abandonner l’Olympique Lyonnais au moment où le club avait le plus besoin de lui pour accroître ses chances de finir sur le podium de Ligue 1. Mais selon la presse italienne, la Juventus Turin envisage de revenir à la charge pour Houssem Aouar lors du mercato hivernal…





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp