OL : Nouvelle déconvenue pour Jean-Michel Aulas face à la LFP

Le Conseil d'Etat rejette le recours de l'OL Publié le 24 octobre 2020 à 00:00

Vendredi, le Conseil d’État a rendu un nouveau verdict dans le différend qui oppose l’ OL à la LFP. Le Conseil a de nouveau rejeté le recours introduit par l’Olympique lyonnais.

L’ OL encore débouté par le Conseil d’État

Nouveau revers pour Jean-Michel Aulas. Le président de l’Olympique lyonnais vient d’essuyer un nouvel échec auprès du Conseil d’État. Vendredi, le Conseil a rejeté la demande d’annulation des décisions d’arrêt définitif du championnat et de classement au quotient de la LFP. L’ OL s’est longtemps insurgé contre la décision de la Ligue de mettre un terme au championnat. Un arrêt prématuré de compétition qui prive le club rhodanien de Coupe d’Europe pour la première fois depuis 24 ans. Lyon n’occupait que la 7e place de Ligue 1 au moment de l’arrêt du championnat. La direction du club a longtemps espéré une reprise de la Ligue 1 pour terminer à une meilleure position. Mais ses nombreuses requêtes n’ont pas abouti auprès des instances saisies. Débouté par le Conseil d’État (comme Nîmes, Amiens, l’ESTAC, le Clermont Foot ou encore l’AC Ajaccio), Lyon n’entend pas en rester là.

Le bras de fer entre Aulas et LFP toujours d’actualité ?

Après l’arrêt du Conseil d’État, l’Olympique lyonnais a réagi dans un communiqué. Si l’ OL prend acte de la décision de cette instance, le club « confirme sa volonté de poursuivre exclusivement son recours indemnitaire contre la LFP ». Jean-Michel Aulas ne digère pas les nombreuses pertes financières enregistrées après l’arrêt de la Ligue 1. Le président lyonnais réclame toujours 117 millions d’euros à la LFP en guise de réparation. Le bras de fer se poursuit entre Lyon et la Ligue.





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp