OM Mercato : Bonne nouvelle dans le dossier Riyad Mahrez

Riyad Mahrez ne ferme pas la porte à l’ OM Publié le 25 octobre 2020 à 17:38

Pour la 2e journée des matchs de poules de la Ligue des champions, l’ OM recevra mardi soir Manchester City qui pourrait compter Riyad Mahrez dans son onze de départ. Pourtant, le talentueux algérien aurait pu évoluer à l’Olympique de Marseille. Mais la bonne nouvelle, c’est que l’histoire entre le club olympien et l’ailier des Citizens ne semble pas avoir dit son dernier mot.

Riyad Mahrez n’exclut pas une signature avec l’ OM

Vaincu par l’Olympiakos lors de la première journée des matchs de poules de la Ligue des champions, l’ OM ne devra pas se rater lors de la deuxième journée. La tâche ne sera toutefois pas facile, même si les Marseillais évolueront dans l'antre de l’Orange Vélodrome. En plus de jouer probablement à huis clos à cause du coronavirus, les Olympiens auront affaire à une écurie citizen constellée de stars, dont Riyad Mahrez. Un joueur qui a déjà manqué deux fois de s’engager avec l’ OM, mais qui n’écarte toujours pas la possibilité de signer un jour. « J’aurais pu aller jouer à Marseille et je peux encore aller jouer à Marseille. On ne sait jamais dans la vie. Il ne faut fermer aucune porte », a expliqué l’international algérien dans une interview accordée au Canal Football Club. Une bonne nouvelle alors qu’André Villas-Boas ne cesse de réclamer un renfort offensif pour épauler Dario Benedetto, en panne sèche depuis le début de la saison. Mais il y a déjà une petite histoire entre l’Olympique de Marseille et le Skyblue.

Quelle histoire entre le club phocéen et l’Algérien ?

L’approche entre le club phocéen et Riyad Mahrez remonte à 2010. Le milieu offensif avait été mis à l’essai au centre Robert Louis-Dreyfus. L’essai n’avait pas été conclu et l’Algérien avait révélé les raisons de cet échec dans un entretien avec BeIn Sports. « Trois-quatre jours après l'essai, José Anigo appelle mon agent et il lui dit : 'On a un joueur qui est pareil ici, on veut que ce soit lui qui passe, on ne veut pas lui mettre des bâtons dans les roues'. Le joueur c’était Billel Omrani », a raconté Riyad Mahrez. Quatre ans après cette première approche manquée, soit en 2014, le dossier a refait surface dans les officines de recrutement de l’ OM. Mais cette fois, c’est l’ancien président Vincent Labrune qui a jugé que l’Algérien ne remplissait pas toutes les cases. La troisième fois sera peut-être la bonne…





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp