AS Monaco : Le message de Niko Kovac après la défaite à l'OL

AS Monaco : Niko Kovac avoue sa part de responsabilité dans la défaite à Lyon. Publié le 26 octobre 2020 à 11:35

L’AS Monaco a été étrillé par l’OL (1-4), dimanche en clôture de la 8e journée de Ligue 1. En conférence de presse d’après-match, Niko Kovac a reconnu son erreur pour le système de jeu mis en place. L’entraîneur monégasque a également chargé ses joueurs.

Niko Kovac fait son mea culpa

Critiqué pour son début de saison poussif, l’OL s’est révolté hier face à l’AS Monaco (4-1). Les buts lyonnais ont été marqués avant même la pause. Wissam Ben Yedder a réduit le score pour les Monégasques en seconde période. Mais ce but n’a pas empêché Niko Kovac d’avoir de l’amertume pour cette cuisante défaite au Groupama Stadium. Au moment de commenter le résultat final, le coach asémiste a clairement reconnu sa part d’erreur par rapport au système de jeu adopté. « Nous avons pris de mauvaises décisions, moi le premier. C'est moi qui choisis l'équipe et le système de jeu. Je m'inclus dedans », a avoué l’ancien entraîneur du Bayern Munich. Niko Kovac a notamment regretté d’avoir opté pour un système très offensif face à l’OL dont les attaquants sont très redoutables en contre. Il a expliqué que l’AS Monaco « s'attendait à ce que l'OL joue en contre car ils ont les qualités physiques et la vitesse pour, surtout en attaque, avec Memphis Depay et d'autres joueurs très rapides pour contrer » avant de regretter d’avoir « joué trop haut ».

Les joueurs de l’AS Monaco pointés du doigt

Niko Kovac a toutefois refusé d’assumer la défaite à lui tout seul. Après avoir fait son mea-culpa, le coach n’a pas manqué d’afficher sa déception pour la prestation collective de ses joueurs. Le technicien de l’AS Monaco s’est dit particulièrement déçu de l’abandon de ses joueurs dès la première période. « On ne peut pas prendre quatre buts en une seule mi-temps comme ça, c'est beaucoup trop, cela devient mission impossible. Après les deux premiers buts, je n'étais déjà pas satisfait mais alors après les deux suivants juste avant la pause, c'était pire. C'est vraiment insuffisant », a déploré le tacticien asémiste. De rares joueurs ont cependant donné satisfaction au stratège de la formation du Rocher. « Les latéraux ont fait quelques bonnes choses, on a vu que Djibril a essayé d'apporter en début de match, de mettre de la pression sur son côté. Il fallait trouver le bon équilibre. Florentino, je crois qu'il a fait de son mieux », s’est-il félicité, même si les Monégasques sont retournés bredouilles de leur déplacement en terre lyonnaise.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp