Juventus : Cristiano Ronaldo, enquête, polémique et scandale

Cristiano Ronaldo, confiné avec la Juventus, fait scandale en Italie. Publié le 26 octobre 2020 à 12:30

La décision de Cristiano Ronaldo de quitter la sélection du Portugal pour rentrer en Italie, à Turin, alors qu'il venait d'être testé positif au Covid-19 ne passe pas, mais alors pas du tout, du côté de la Botte, où le ministre italien des Sports ne décolère pas contre CR7, alors que le pays subit la seconde vague de coronavirus de plein fouet.

Cristiano Ronaldo fait scandale

La polémique enfle de jour en jour en Italie. Cristiano Ronaldo a, selon le ministre italien des Sports, Vincenzo Spadafora, "violé le protocole" sanitaire en décidant de rentrer du Portugal à Turin par ses propres moyens, alors qu'il venait d'être testé positif au Covid-19 et aurait dû observer une semaine d'isolement. Spadafora s'était déjà exprimé sur La7, en dénonçant "certains champions qui pensent être au-dessus de tout", ajoutant que la star de la Juventus avait "violé le protocole en partant du Portugal". CR7 a depuis connu une nouvelle quarantaine en Italie, dont certaines villes sont sous couvre-feu et confinement face à la recrudescence des cas de coronavirus. "Certaines personnes devraient lancer des messages qui incitent à respecter les règles", avait ajouté le ministre des Sports, faisant référence au rôle de modèle que doit jouer une telle personnalité, notamment auprès des jeunes dont les comportements sont pointés du doigt par les différents gouvernements européens, en matière de respect des règles de distanciation.

Toujours absent avec la Juventus

Cristiano Ronaldo avait rétorqué en expliquant que toutes les conditions sanitaires étaient réunies pour un retour vers l'Italie et Turin, faisant état de l'utilisation d'un jet privé médicalisé. Mais Vincenzo Spadafora en a rajouté une couche au micro de la Rai. "C'est un épisode désagréable, il a violé le protocole et c'est un fait", a de nouveau critiqué le ministre des Sports, dont les collègues de la Santé s'étaient eux étonnés de voir les tribunes du Roazhon Park trop remplies lors de la rencontre de Ligue des champions entre le Stade Rennais et Krasnodar la semaine dernière. Le ministre Spadafora s'est servi de l'épisode Cristiano Ronaldo pour attaquer le championnat italien dans son ensemble. "La Serie A s'est dotée d'un protocole qui n'a pas fonctionné car il n'a pas été respecté. Au niveau national, de véritables bulles ont été créées, comme en NBA, mais elles ont été gérées avec des méthodes douteuses". Enfin Vincenzo Spadafora a ajouté que le procureur de Turin avait ouvert une enquête à l'encontre de Cristiano Ronaldo, qui n'a toujours pas rejoué avec la Juve depuis son retour du Portugal.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp