FC Barcelone : Démission de Bartomeu et son staff ce lundi ?

FC Barcelone : Bartomeu et son staff sur le départ ce lundi ? Publié le 26 octobre 2020 à 15:10

Ce lundi, le FC Barcelone tiendra un conseil d’administration dont l’ordre du jour est la motion de censure contre Josep MariaBartomeu et son staff. À l’issue de ce conseil d’administration, le président barcelonais et son bureau pourraient démissionner sans délai. Explications.

Bartomeu et son staff menacés par une motion de censure

Josep Maria Bartomeu est un président à scandales. Le dirigeant catalan est accusé d'être le responsable de plusieurs coups durs survenus au FC Barcelone ces dernières années (départ de Neymar au PSG lors du mercato estival 2017, son retour manqué en 2019, les magouilles avec une société de communication numérique, envie d’ailleurs de Lionel Messi). Sur le plan sportif, le tableau n’est pas flatteur non plus. Détrôné de son titre de champion de Liga au profit du rival héréditaire, le Real Madrid, le club culé est sur le reculoir en Ligue des champions depuis 2015. Et la grosse humiliation, c’est la débâcle contre le Bayern Munich (2-8), en quart de final du Final 8. Mécontents pour toutes ces raisons, un groupe de supporters du FC Barcelone, dirigé par Jordi Farré, a initié une motion de censure contre Josep Maria Bartomeu. Cette motion de censure a recueilli 18 090 voix, soit plus que les 16 521 voix requises pour être validée et pour conduire à un référendum qui pourrait sonner le départ anticipé du président du FC Barcelone.

La direction du FC Barcelone demande le report du référendum

La Généralité de Catalogne a fixé aux 1er et 2 novembre la tenue de ce référendum. Selon la presse catalane, si cette date est maintenue, Josep Maria Bartomeu et son staff pourraient démissionner sans délai. Opposés à cette date, les dirigeants barcelonais ont insisté plusieurs fois auprès de la Généralité de Catalogne pour qu’elle soit reportée au plus tôt aux 15 et 16 novembre. Selon les dirigeants catalans, le contexte sanitaire ne permet pas d’organiser le référendum les 1er et 2 novembre. La direction du FC Barcelone explique que plus de la moitié des votants vit à la périphérie de Barcelone et que plusieurs d’entre eux ont plus de 60 ans. Autrement dit, il s’agit d’une population très vulnérable face au coronavirus, mais qui devra se déplacer au Camp Nou pour voter pour le maintien ou le départ de Josep Maria Bartomeu et son staff. La direction du FC Barcelone ne voudrait pas avoir sur la conscience les dégâts que pourrait causer le maintien du référendum aux 1er et 2 novembres. « Nous ne serons pas complices de ces absurdités. La vie des gens est plus importante, car il y aura toujours du temps pour voter », a expliqué un responsable barcelonais à Sport. Josep Maria Bartomeu et son bureau pourraient donc démissionner ce lundi, à l’issue de la réunion du conseil d’administration, si leur demande de report du référendum n’est pas exaucée par la Généralité de Catalogne.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp