OM : André Villas-Boas galvanise Payet et répond à Valbuena

André Villas-Boas, le coach de l'OM, attend plus de Dimitri Payet. Publié le 26 octobre 2020 à 16:40

Ce lundi, veille du match de Ligue des champions entre l'OM et Manchester City, André Villas-Boas a exhorté Dimitri Payet à retrouver son meilleur niveau. L’entraîneur de l’Olympique de Marseille a également démontré l’erreur de jugement de Mathieu Valbuena.

André Villas-Boas optimiste pour Dimitri Payet

Dimitri Payet est en baisse de régime depuis le début de la saison. Mais André Villas-Boas n’est pas inquiet pour le meneur de jeu de l'OM. Selon le technicien portugais, le Réunionnais est fin prêt pour affronter Manchester City. « Dimitri Payet s'est entraîné et il se sent prêt », a assuré le coach olympien ce lundi en conférence de presse, avant de rappeler que l'ancien Stéphanois était le « joueur clé la saison dernière » à l'OM. Selon le Portugais, Dimitri Payet est conscient de son talent, mais « il doit être aidé par l'équipe pour retrouver son niveau ». Contrairement à ceux qui estiment que l’ancien Hammer est désormais de l’autre côté de la pente, André Villas-Boas pense que son joueur « peut revenir » à son meilleur niveau et assure avoir toujours « confiance en lui pour marquer cette saison ».

L'OM pas concerné par les attaques de Mathieu Valbuena

Homme du match entre l’Olympiakos et l'OM (1-0) mercredi dernier, Mathieu Valbuena a taxé les Marseillais de joueurs sans volonté. Si aucun joueur de l’Olympique de Marseille n’a répondu à Petit Vélo, André Villas-Boas s’est chargé de le faire ce lundi. Selon le tacticien de 43 ans, la formation phocéenne est une équipe forte et l’a prouvé plusieurs fois. « On a cette âme et cette solidarité, malgré ce que a dit Mathieu Valbuena après le match face à l'Olympiakos », a répliqué le Lusitanien qui a rappelé la détermination des Phocéens lors de leurs deux dernières sorties en Ligue 1, contre les Girondins de Bordeaux puis le FC Lorient. D’ailleurs, le coach portugais estime que l'OM se soucie d’abord de son jeu, et non de sa solidarité. « Et on cherche d'abord des réponses dans notre jeu, pas dans notre solidarité », a raillé l’ex-patron du banc de Tottenham, selon qui l’Olympique de Marseille reste une formation aux joueurs déterminés et solidaires. « Nos efforts en fin de match et notre solidarité ont déjà été prouvés contre Metz ou Lille ou lors de la saison dernière », a rappelé le stratège phocéen.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp