Manchester United. Pogba porte plainte contre un média anglais

Le meneur de l'équipe de France et de Manchester United, Paul Pogba, porte plainte contre un tabloïd anglais. Publié le 26 octobre 2020 à 17:10

Le milieu de terrain de l'équipe de France, Paul Pogba, est furieux contre la presse anglaise. Alors que la prolongation de son contrat du côté de Manchester United n'avance pas et que certaines rumeurs l'envoient au PSG, l'un des cadres de l'équipe de France s'est offusqué de la diffusion de fake news.

Paul Pogba ne prend pas sa retraite internationale

La rumeur a été lancée par le tabloïd anglais The Sun, qui en a fait, depuis de nombreuses années, sa spécialité. Et c'est une info tapageuse que le média britannique a lancée sur Paul Pogba, en pleine polémique en France à la suite de l'assassinat du professeur d'histoire-géographie Samuel Paty. The Sun a écrit savoir que le meneur de jeu de Manchester United ne comptait pas poursuivre sa carrière avec les Bleus et prenait de fait sa retraite internationale. En cause soi-disant, les propos d'Emmanuel Macron contre l'intégrisme religieux, qui ont provoqué l'ire et l'appel au boycott des produits français de certains pays musulmans, dont la Turquie qui doit accueillir le PSG ce mercredi, en Ligue des champions, à Istanbul. Paul Pogba, de confession musulmane, aurait, toujours selon The Sun, pris sa décision de quitter l'équipe de France à la suite des déclarations du président de la République.

Une "fake news" que Paul Pogba compte faire taire

Le champion du monde 2018 a publié un démenti, ce lundi. Sur son compte Instagram, Paul Pogba balance : "Donc The Sun a recommencé. Des informations absolument infondées à mon sujet circulent, indiquant des choses que je n'ai jamais dites ou pensées. Je suis consterné, en colère, choqué et frustré que certaines sources 'médiatiques' m'utilisent pour faire de faux gros titres sur le sujet sensible de l'actualité française et d'ajouter l'équipe de France." Pour Paul Pogba, que Tuttosport annonce au PSG, rien n'est vrai dans les écrits du tabloïd. "Je suis contre toutes les formes de terreur et de violence. Malheureusement, certains journalistes n'agissent pas de manière responsable lorsqu'ils écrivent les informations, abusent de leur liberté de la presse, ne vérifient pas si ce qu'ils écrivent/reproduisent est vrai, créent une chaîne de rumeurs sans se soucier si cela affecte la vie des gens et ma vie", a ajouté le milieu des Red Devils, qui a donc pris une décision forte : "J'attaque en justice les éditeurs et diffuseurs de ces 100% fake news. Certains d'entre vous sont probablement allés à l'école et se souviendront de la façon dont votre professeur a dit de toujours vérifier vos sources, n'écrivez pas sans vous en assurer. Mais bon, on dirait que vous l'avez encore fait et sur un sujet très sérieux cette fois, honte à vous !"





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp