PSG : Pluie d'absences pour le déplacement à Istanbul

Le PSG va devoir composer avec de nombreux absents contre Istanbul Basaksehir. Publié le 27 octobre 2020 à 15:15

Le PSG doit relever la tête en Ligue des champions. Les joueurs de Thomas Tuchel ont concédé un surprenant revers sur leur pelouse du Parc des Princes, la semaine dernière contre Manchester United (1-2), à l'occasion de la première journée de Ligue des champions. En déplacement à Istanbul pour y affronter le Basaksehir, les Parisiens vont encore devoir composer avec un effectif réduit.

Le PSG en mal de milieux de terrain

Ce n'est pas tous les jours facile d'être entraîneur du PSG. Thomas Tuchel le sait bien, lui qui vit un conflit larvé avec le directeur technique Leonardo, dont on doute que les deux ressortent indemnes. Le technicien allemand doit aussi composer avec les égos de ses stars, Neymar et Kylian Mbappé en chefs de file, tous les deux accaparés par la prolongation, ou non, de leur contrat au Paris SG. Pour un déplacement qui prend l'allure d'une victoire obligatoire à Istanbul, contre le Basaksehir, les Parisiens vont encore devoir composer avec de nombreux absents, notamment au milieu de terrain. Des blessures qui avaient déjà coûté cher au PSG contre Manchester United (défaite 1-2), lors de la première journée de Ligue des champions au cours de laquelle l'entrejeu recomposé de Tuchel n'avait pas fait le poids face aux Red Devils d'Ole Gunnar Solskjaer.

Un entrejeu expérimental

Pour son déplacement tendu sur tous les plans en Turquie, que cela soit dû au contexte géopolitique ou interne, Thomas Tuchel va à nouveau devoir se passer des services de son milieu de terrain italien Marco Verratti. L'infirmerie du PSG est bien pleine et elle accueille également Julian Draxler, blessé pour un bon mois, Mauro Icardi, Leandro Paredes et Juan Bernat. Au milieu de terrain, il devra donc faire avec ce qu'il a sous la main, à savoir Danilo, Herrera, Rafinha, Ruiz-Atil et Fadiga. Mais Tuchel peut également compter sur les retours d'Idrissa Gueye, très critiqué après Manchester United, et Thilo Kehrer. Un effectif qui devrait suffire à battre une équipe stambouliote largement à la portée des Parisiens qui, en cas de défaite, entreraient pleinement dans une crise sportive.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp