OM - Man City (0-3) : Villas-Boas « vous m'avez massacré »

OM - Man City : Villas-Boas Publié le 28 octobre 2020 à 06:30

Après le match OM - Man City (0-3) de la 2e journée de Ligue des champions du Groupe C, André Villas-Boas s’est exprimé sur ses choix. Le technicien portugais du club phocéen a assumé ses mauvaises décisions sur cette rencontre.

OM - Manchester City : l'objectif caché d'André Villas-Boas

L’Olympique de Marseille n’a récolté aucun point lors de ses deux premiers matchs de Ligue des champions. L’OM avait perdu son match contre l’Olympiakos Le Pirée (1-0) le 21 octobre dernier. Mardi, c’est face à Manchester City que les Olympiens ont encaissé 0-3. André Villas-Boas a fait savoir que le système de jeu qu’il a mis en place avait pour objectif de « rentrer dans le dos de l'adversaire, avec la défense à cinq. » Il admet cependant que ses protégés ont eu du mal à sortir du contre-pressing mis en place par Pep Guardiola, son homologue de Manchester City.

« On a choisi ce système pour contrôler la largeur, mais on a perdu ce ballon facile, ils ont eu un pressing agressif. On savait comment sont les matchs contre City. C'est une équipe qui maîtrise le ballon, tu as deux ou trois occasions. C'est toujours comme ça », a de nouveau expliqué l’entraîneur de l’ OM avant de justifier l’absence de Dimitri Payet : « C’était lié à la stratégie du match. On a mis devant Thauvin, qui est dans une bonne période, et Radonjic, pour sa vitesse. On a eu du mal à sortir du contre-pressing en première période, mais c'était ça qu'on voulait, chercher le dos de l'adversaire avec de la vitesse. »

Quand l'entraîneur marseillais s'est vu dézinguer

À la question de savoir s’il n’avait pas de regrets d’avoir opté pour cette stratégie qui a visiblement été un échec, André Villas-Boas répond : « Quand j'ai tenté quelque chose de différent contre une équipe de ce niveau (lors du match face au PSG), on a pris 4-0 et vous m'avez massacré. Il ne faut pas abuser, City est City, ils ont dépensé un milliard, ils jouent bien, leur coach est un phénomène qui joue la possession, toujours. Marseille n'a pas d'argent pour faire venir Guardiola ici, malheureusement vous avez AVB avec cette tactique. »





Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp