Ex-OM : Justice, l’étau se desserre autour de José Anigo

José Anigo, ancien de l'OM, échappe à la détention provisoire. Publié le 28 octobre 2020 à 18:05

Mis en examen, José Anigo, ancien entraîneur de l'OM, a toutefois échappé à la détention provisoire. En revanche, l’ex-directeur technique de l’Olympique de Marseille doit payer dix fois plus pour sa caution.

Ex-OM : pas de détention provisoire pour José Anigo

José Anigo peut pousser un ouf de soulagement. Poursuivi par la justice d'Aix-en-Provence, l’ancien recruteur pour l'OM ne sera pas placé en détention provisoire, selon les informations de L’Équipe. Devant la cour d'appel, le 21 octobre dernier, l'avocat général Pierre Arpaia avait pourtant requis le placement en détention provisoire de José Anigo. Le magistrat avait expliqué que cette détention provisoire devait être décidée « par mesure de sûreté » pour l’ancien Marseillais lui-même, exposé à des « risques de pressions et de représailles ». La cour n’a pas suivi l’avocat général dans son réquisitoire contre l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille. Autrement dit, la détention provisoire n'a pas été retenue contre l'ancien responsable de l'équipe phocéenne. En revanche, la cour a décidé d’augmenter la caution de José Anigo de 10 000 à 100 000 euros.

Que reproche la justice au Marseillais ?

José Anigo avait été mis en examen le 4 octobre dernier pour « association de malfaiteurs en vue d'extorsion et de commettre un crime en bande organisée ». L’homme de 59 aurait notamment trempé dans des magouilles autour du transfert d’Isaac Lihadji, jeune ailier droit de 18 ans formé à l'OM, mais qui a préféré signer son premier contrat professionnel avec le LOSC lors du mercato estival. Ce transfert avait été ressenti comme une grosse perte pour l'Olympique de Marseille, vu que le minot est un joueur très prometteur. En revanche, le Lille OSC y avait vu tout le savoir-faire de sa cellule de recrutement et l'attractivité de son projet sportif. À noter que début octobre, Nottingham Forest (Championship) n’a pas renouvelé le contrat de recruteur du responsable français.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp