OM Mercato : Villas-Boas, petite confidence de Zubizarreta

OM Mercato : Villas-Boas, petite confidence de Zubizarreta. Publié le 29 octobre 2020 à 09:00

Mécontent du départ d’Andoni Zubizarreta cet été, André Villas-Boas voulait également quitter l'OM, avant de reconsidérer sa décision. Face aux difficultés de l’Olympique de Marseille en Ligue des champions, le technicien portugais aurait-il des regrets d’être finalement resté ? Andoni Zubizarreta a répondu à cette question.

OM : André Villas-Boas ne regrette pas d’être resté

Ancien directeur sportif de l'OM, Andoni Zubizarreta est l’homme grâce à qui André Villas-Boas a été nommé sur le banc olympien, fin mai 2019. L’ancien coach de Chelsea, qui n’avait pas caché qu’il liait son avenir sur le banc de l’Olympique de Marseille à celui du responsable espagnol, voulait donc abandonner le club quand ce dernier a été limogé cet été. Mais après des moments tendus et des négociations avec la direction phocéenne, le stratège lusitanien a accepté de rester sur le banc. Mais l’ OM est en difficulté en Ligue des champions, avec un bilan de deux défaites en deux matches, aucun but marqué et quatre buts encaissés. Pour ce début catastrophique en campagne européenne, André Villas-Boas ne regrette-t-il pas d’être resté sur le banc de l’écurie phocéenne ? « Non, non, pas du tout ! », a assuré Andoni Zubizarreta pour Téléfoot, dont il est désormais consultant.

L’ancien Barcelonais a également indiqué que le petit souci d’André Villas-Boas, c’est de devoir affronter prochainement le FC Porto, son club de coeur. « Je pense que pour lui, le problème dans sa tête, c’est que son prochain match c’est Porto. Et Porto c’est un match qui le touche sur le côté personnel », a estimé le consultant. Avant d’insister : « Je ne pense pas qu’il a des regrets à l'OM. »

Le club marseillais déjà condamné en Ligue des champions ?

Battu en Grèce par l’Olympiakos (0-1), l'OM a encore été vaincu par Manchester City (0-3) et est dernier du groupe C. Avec deux défaites en autant de matchs, la campagne européenne est mal embarquée pour l’Olympique de Marseille, dont l’objectif minimal est pourtant de se qualifier pour le deuxième tour. Mais ce mauvais début de campagne ne condamne pas encore le club olympien. Autrement dit, André Villas-Boas et ses hommes ont toujours la possibilité de se passer le stade de la phase de poules. Mais pour atteindre cet objectif, il faudrait désormais arrêter la spirale négative en enchaînant les victoires, à commencer par le FC Porto, prochain adversaire de la formation marseillaise et club de coeur d’André Villas-Boas…





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp