OM : Les deux excuses de Villas-Boas ne passent pas

André Villas-Boas taclé sur ses raisons de la défaite de l'OM. Publié le 29 octobre 2020 à 15:00

L'OM s’est lourdement incliné lors du choc contre Manchester City (0-3), mardi à l’occasion de la 2e journée de la Ligue des champions. Pointé du doigt pour cette défaite, André Villas-Boas a pourtant salué la générosité de ses joueurs et évoqué le budget des Citizens. Deux excuses balayées par Emmanuel Petit.

Le manque d’implication de l'OM dénoncé

Comme la plupart des observateurs, Emmanuel Petit avait pronostiqué la défaite des Marseillais lors du match OM-City (0-3). « On était tous d’accord pour dire que l'OM n’allait pas l’emporter », a rappelé le consultant sur les antennes de RMC Sport. En revanche, le champion du monde 1998 estime que « c’était dans le contenu où on était curieux de voir comment les Marseillais allaient se comporter dans ce système tactique » à cinq défenseurs pour garer le bus devant les attaquants skyblues. Sur ce point, Emmanuel Petit a été déçu. André Villas-Boas s’est accroché à cet système extrêmement défensif alors que son équipe était menée. Mais pour Emmanuel Petit, n’importe quel autre système de jeu n’aurait toujours pas sauvé les Marseillais, car ces derniers manquaient d’implication. Or, André Villas-Boas a trouvé ses joueurs très impliqués pendant la rencontre contre City. « J’ai le sentiment que tu as beau mettre n’importe quel système tactique en place face à City, les Marseillais n’auraient jamais gagné », a estimé l’ancien milieu de terrain.

L’argument budgétaire, un faux argument

Pour justifier la défaite des joueurs de l'OM, André Villas-Boas a également mentionné le milliard d’euros dépensé par Manchester City. Pour le coach lusitanien, l’écart budgétaire entre les deux adversaires a aussi fait la différence lors de OM-City. Mais pour Emmanuel Petit, un petit budget ne saurait expliquer un manque d’implication des joueurs, car il existe des clubs avec un budget plus limité que celui de l’Olympique de Marseille, mais dont les joueurs sont très impliqués. « Là où je ne suis pas d’accord avec Villas-Boas, c’est qu’il y a des équipes avec des budgets limités voire inférieurs à l’OM qui m’ont rafraichi », a-t-il déclaré. Avant d’indiquer : « L’Atalanta ou l’Ajax, ça court partout. » Et le champion du monde 1998 de pester : « Quand tu joues à l’OM, tu dois avoir du cœur. Tu dois tout donner. » « La technique et le mental, c’est lié », a conclu Emmanuel Petit.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp