Stade Rennais : Eduardo Camavinga, un grave danger le guette

Au Stade Rennais, un grand danger guette Eduardo Camavinga. Publié le 29 octobre 2020 à 16:00

L'absence d'Eduardo Camavinga s'est douloureusement fait ressentir, mercredi, sur la pelouse du stade Sanchez-Pizjuan, à l'occasion du match de la deuxième journée de Ligue des champions entre le Stade Rennais et le Séville FC. Mais le jeune joueur est sous la menace d'un plus grand danger encore qu'une simple blessure.

Eduardo Camavinga, entre humilité et starification

Julien Stéphan savait que le match contre le Séville FC, en Andalousie, allait être difficile sans son milieu de terrain international, Eduardo Camavinga. Car sans lui, le Stade Rennais n'est pas vraiment le même, tant le jeu des Rouge et Noir repose en partie sur son talent exceptionnel à seulement 17 ans. Le coach du SRFC connait bien le joueur, pour l'avoir eu sous ses ordres dans les équipes de jeunes à Rennes, comme il l'évoque dans un entretien accordé à France Football. "On avait décelé, avec mon adjoint Mathieu Le Scornet, son potentiel depuis plusieurs années", a raconté Julien Stéphan. "Notre première décision quand on a récupéré l'équipe première (en novembre 2018, ndlr), ça a été de l'intégrer quotidiennement à l'entraînement. On estimait que, dans un laps de temps plus ou moins court, il allait pouvoir rendre des services à l'équipe."

En intégrant les A du Stade Rennais, Eduardo Camavinga "a tout de suite montré ses qualités, sa force de caractère, sa maturité. Le mérite du club, c'est de l'avoir bien préparé", a analysé Julien Stéphan. Joueur avec "beaucoup d'humilité", Camavinga ne s'est jamais montré impatient avec les Rouge et Noir. "Il aurait pu débuter plus tôt, mais il a toujours compris le cheminement qu'on avait avec lui. Il nous a fait confiance", s'est félicité l'entraîneur rennais. Mais, alors qu'il aura 18 ans en décembre, le néo-international commence à voir tous les regards braqués sur lui, entre ses performances en Ligue 1 avec le Stade Rennais, ses débuts en équipe de France et l'intérêt marqué de grands clubs européens, comme le Real Madrid. Des éléments qui font courir un risque à Camavinga pour son avenir.

Le Stade Rennais le couve d'un grand danger

Alors, avec un tel joueur dans son effectif, il y a toujours un risque de voir Eduardo Camavinga se reposer sur son talent et ses acquis, développer une certaine nonchalance, voire de prendre la grosse tête et d'en oublier de travailler. Le jeune milieu de terrain du Stade Rennais pourrait-il alors se voir plus grand que le club dont il défend les couleurs ? "S'il se mettait au-dessus du club, oui, mais ce n'est pas le cas du tout, a rassuré Julien Stéphan. Il est humble, respectueux. Il a dit tout de suite en fin de saison dernière qu'il souhaitait découvrir la Ligue des champions avec son club formateur, auquel il est attaché. Il y a eu beaucoup de choses écrites et dites à son sujet, et à juste titre. Mais je ne l'ai jamais vu changer sur le plan humain. Il est structuré, stable et il a la chance d'avoir un entourage qui lui donne les meilleurs conseils possible." Même si Eduardo Camavinga "reste un jeune homme de 17 ans qui peut avoir des doutes", force est de constater que ce qui a notamment plombé la fameuse génération 87 des Ben Arfa, Ménez, Nasri, Benzema ne risque pas d'arriver de si tôt avec le jeune rennais.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp