PSG : Le secret autour de la blessure de Neymar

Neymar Jr blessé lors de Istanbul BB - PSG en Ligue des Champions. Publié le 30 octobre 2020 à 11:00

Le PSG n'a pas voulu révéler l'étendue de la blessure de Neymar aux adducteurs, qui avait forcé la sortie du brésilien lors du match Istanbul Basaksehir - Paris SG. Cette blessure intervenue en plein match de Ligue des champions pourrait causer de graves préjudices au Paris Saint-Germain.

PSG : Quel est le vrai état de santé de Neymar ?

La blessure de Neymar Jr intervenue lors du match de Ligue des champions Istanbul BB - Paris SG (0-2) commence à laisser place à de grosses inquiétudes. Son entraîneur, Thomas Tuchel, a laissé entendre, à la fin du match, que le mal de son joueur n’était pas grave. Cependant, la discrétion avec laquelle les services médicaux du PSG traitent l'affaire a ouvert toutes sortes de spéculations. Certains redoutent une grosse absence de Neymar sur des feuilles de matchs à venir du PSG.

Neymar avait été remplacé par Pablo Sarabia à la 26e minute de la rencontre. Hier jeudi, il a subi une IRM qui a révélé qu'il avait une blessure aux adducteurs. La chose étrange à propos de l'affaire est que l'étendue exacte de la blessure n'a pas été précisée par le club. Le temps estimé d'indisponibilité du joueur n'a pas non plus fait l'objet d'une communication. L’absence d’informations des services médicaux du PSG sur l’état du joueur a déclenché des spéculations. Le plus probable est que Neymar devrait être absent jusqu'à la pause internationale le 11 novembre. Son pays le Brésil devra faire face, dans les matchs de qualification de la Coupe du monde 2022, au Venezuela (14) et à l'Uruguay (18).

Le brésilien est incertain pour Leipzig

Officiellement, Neymar sera absent pour le match de samedi face au FC Nantes. Cette rencontre comptera pour la 9e journée de Ligue 1. Le Brésilien sera aussi incertain pour le match de Ligue des champions face à Leipzig. Cette rencontre se disputera le 4 novembre à 21h. Un nouveau coup dur pour Thomas Tuchel, dont l'infirmerie ne désemplit pas.





Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp