Angers SCO : Après Bahoken, la justice condamne un autre joueur

Angers SCO : Farid El Melali condamné pour exhibition sexuelle. Publié le 30 octobre 2020 à 14:45

Stéphane Bahoken n’est pas le seul joueur d'Angers SCO à avoir des problèmes avec la justice, après sa condamnation dans une affaire de violences. Farid El Melali, autre attaquant angevin, vient d’être condamné à tour par le tribunal judiciaire de la ville.

Angers SCO : Farid El Melali condamné pour exhibition sexuelle

Jeudi, le tribunal judiciaire d’Angers a condamné Farid El Melali à six mois de prison avec sursis pour exhibition sexuelle. Les victimes du joueur du Angers SCO sont deux jeunes femmes. Selon les informations de 20 Minutes, deux plaintes avaient été déposées contre Farid El Melali pour des actes commis les 16 et 17 avril, mais aussi entre le 28 mars et le 26 avril. La peine de l’attaquant scoïste a été assortie d’un sursis probatoire de 18 mois et d’une obligation de soins psychiatriques. Le joueur devra également payer 2 000 euros d’amende et indemniser les deux jeunes femmes, qui sont ses voisines, pour le préjudice moral qu’il leur a infligé.

Réaction des victimes de l’attaquant angevin

Les avocats ont révélé les détails du traumatisme subi par les deux jeunes femmes victimes de l’exhibition sexuelle de Farid El Melali. Me Sophie Dufourgburg assure que sa « cliente a été particulièrement choquée » par le comportement de l’attaquant du Angers SCO avant d’indiquer que ce dernier « est venu deux jours de suite à la même heure devant sa fenêtre, ce qui lui a occasionné des crises d’angoisse ». Traumatisée et effrayée par le comportement de Farid El Melali, la cliente de Me Sophie Dufourgburg « a décidé de déménager de son domicile après le confinement ». Même réaction du côté de la seconde victime du pensionnaire de la formation angevine, comme le révèle son avocat, Me Philippe Goupille : « Ma cliente est encore terrorisée à l’idée de le revoir. Elle travaille dans une brasserie du centre-ville et avait été tétanisée, contrainte d’arrêter son service, lorsqu’elle l’avait croisé. »

Pour rappel, mercredi dernier, Stéphane Bahoken, autre joueur du SCO Angers, a été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour violences, insultes et menaces de mort à l’encontre de son ancienne compagne. Il a également écopé de trois mois avec sursis pour violation du code de la route.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp