PSG : Neymar, Kean, le rythme... Thomas Tuchel fait le point

Avant FC Nantes - PSG, Thomas Tuchel s'est exprimé en conférence de presse. Publié le 30 octobre 2020 à 15:40

Le PSG se déplace sur la pelouse de La Beaujoire pour y affronter le FC Nantes, dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1 et l'entraîneur parisien Thomas Tuchel a fait le point sur les absences et notamment sur la blessure de Neymar. Mais il a également parlé de l'intégration de Moise Kean et des jeunes, ainsi que du rythme que subissent ses joueurs.

L'infirmerie du PSG toujours remplie

"Leandro Paredes, Marco Verratti, Neymar, Mauro Icardi, Julian Draxler sont absents pour le match du PSGà Nantes. Neymar, nous sommes tristes, il a une petite blessure aux adducteurs, mais il pourra revenir après la trève. Je pense qu'il ne pourra pas jouer en sélection, la question ne se pose pas. S'il joue, c'est qu'il n'est pas blessé, donc ça serait une bonne chose. Si on voit un de ces joueurs contre Leipzig, il faudra qu'il joue avec un seul entraînement, donc il ne sera pas prêt pour la Ligue des champions, mais il devra jouer. J'espère qu'Icardi et Paredes seront à l'entraînement avec nous lundi. Pour Verratti, ça sera plus long. Draxler, c'est minimum quatre semaines."

L'intégration de Moise Kean et des jeunes

"Avec Moise Kean, c'est très facile, la meilleure chose pour être intégré, c'est de marquer. C'est ce qu'il fait, c'est bien pour tout le monde. Le plus important pour moi, c'est qu'il continue de mettre cette intensité, il a une capacité physique qui a de l'influence dans notre jeu. Il est fort dans les duels contre les défenseurs. Le défi est de continuer au PSG. Il peut jouer deuxième attaquant, c'est son meilleur poste, et dans un système à trois attaquants, il peut jouer partout."

"Si l'occasion se présente de jouer avec l'équipe première du PSG, les jeunes doivent la saisir. La qualité et la mentalité sont fondamentales. Il faut qu'ils en veuillent vraiment, pas qu'ils attendent que ça vienne. Ça ne sera pas suffisant, il faut combattre pour chaque minute dans une équipe comme ça. Ils sont très prometteurs, ce n'est pas facile mais ils doivent s'adapter."

Le rythme effréné du PSG

"Thilo Kehrer a fait un entraînement avant de jouer. On prend toujours des risques. On a fait la même chose avec Gueye qui n'a fait qu'un entraînement.. On joue tous les trois jours, le risque est présent. On va tuer les joueurs, je l'ai toujours dit. Il y a une corrélation entre préparation, repos et performance. Les meilleurs joueurs jouent en sélection, font des voyages, jouent tous les trois jours, c'est difficile pour eux. Ça joue sur les performances et les blessures, tous les joueurs sont fragiles. Il faut trouver des solutions, mais nous sommes rentrés dans la nuit jeudi, aujourd'hui c'est le deuxième jour après un match, un jour très risqué pour les blessures alors on ne fait presque rien à l'entraînement, puis on prend l'avion et on joue en Ligue 1. C'est pareil partout, au PSG comme pour Liverpool, Manchester City, le Bayern..."





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp