PSG : Ogre de Ligue 1 grâce à des faveurs arbitrales ?

Le PSG serait favorisé par les arbitres de Ligue 1 Publié le 31 octobre 2020 à 19:40

Indéboulonnable en Ligue 1, le PSG ne devrait pas ce statut au seul talent de ses joueurs, mais plutôt à des faveurs arbitrales. Lancée par Abdoulaye Touré, cette accusation contre le Paris Saint-Germain a été reprise par Vincent Duluc.

Abdoulaye Touré redoute des faveurs arbitrales pour le PSG

Le FC Nantes reçoit le PSG ce samedi (21h) pour le compte de la 9e journée de Ligue 1. Depuis le début de la saison, les Nantais traversent une passe assez compliquée. De plus, pour le choc de ce soir, Christian Gourcuff ne pourra pas compter sur Nicolas Pallois et Andrei Girotto. Cependant, Abdoulaye Touré estime que la véritable raison de s’inquiéter pour les Canaris se trouve ailleurs. Présent en conférence de presse vendredi, le milieu de terrain des Nantais a plutôt invité ses coéquipiers à se méfier des arbitres de Ligue 1 qui sifflent facilement en faveur du Paris Saint-Germain. Et l’accusation du Nantais est totalement validée par Vincent Duluc, qui a même cité quelques détails.

Vincent Duluc détaille les faveurs arbitrales pour les Parisiens

Présent sur le plateau de L’Équipe d'Estelle, Vincent Duluc a également dénoncé des faveurs arbitrales pour le PSG en Ligue 1. Le journaliste soutient qu’ « il y a un décalage entre l’arbitrage du PSG en Ligue 1 et en Ligue des champions ». Et le confrère de citer Marco Verratti en exemple. « Au niveau des joueurs, il y a quelque chose de révélateur. Quand Verratti perd le ballon en Ligue 1, il tombe, on siffle systématiquement. Franchement, il a toujours le coup franc. En Ligue des champions, il l’a une fois sur deux », a expliqué Vincent Duluc. Ainsi, si les accusations du Nantais et du journaliste de L’Équipe sont justifiées, elles pourraient expliquer les difficultés du club de la capitale en Ligue des champions, où les arbitres seraient plus équitables dans leurs interventions…Les téléspectateurs pourront se faire un avis sur l'arbitrage dès ce soir.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp