OM Mercato : Nouvelle charge contre l’administration Eyraud

OM : Rod Fanni très agacé par son licenciement. Publié par Gary SLM. le 02 novembre 2020 à 09:00

Licencié de l'OM lors du mercato estival 2018, Rod Fanni pointe clairement Jacques-Henri Eyraud et son staff. L’ancien défenseur central olympien tacle le président marseillais et ses troupes pour avoir ignoré tous les sacrifices qu’il avait faits pour l’Olympique de Marseille.

OM : Rod Fanni très remonté contre la direction phocéenne

Après plusieurs saisons passées à défendre les couleurs de l'OM (2010-2015, puis 2016-2018), Rod Fanni a été limogé en 2018. Un licenciement que le défenseur central n’a pas compris, pour avoir toujours été correct et fait de gros sacrifices pour l’Olympique de Marseille. « Partir ainsi, alors que j'ai toujours tout donné, jamais triché, je n'ai jamais dénigré les autres... Au contraire, quand c'était chaud, on m'envoyait souvent en conférence de presse pour défendre mes coéquipiers et les couleurs du club. Et à la fin, être licencié, aller aux prud'hommes, ça fait très, très mal », s’est-il plaint dans La Provence. Aujourd’hui, Rod Fanni n’aucun regret pour les sacrifices qu’il a faits pour l'OM, mais pour la manière dont il a été limogé. Pour l’ancien Niçois (2005-2007), Jacques-Henri Eyraud et son staff l’ont licencié d’une façon qui prouve qu’ils n’avaient aucune gratitude pour ses sacrifices. « Je ne regrette pas d'avoir défendu ainsi mon club, mais être viré par une nouvelle direction qui n'a pas le respect de tout cela, ça fait mal », a indiqué l’ex-Rennais (2007-2010).

Quelle suite de carrière pour le défenseur central ?

À près de 39 ans (le 6 décembre prochain), Rod Fanni n’a pas encore raccroché les crampons. Le natif de Martigues évolue à l’Impact de Montréal depuis 2018. Malgré les joies qu’il peut connaître avec la franchise canadienne, l’ancien Lensois (2002-2005) n’a pas oublié la cité phocéenne. Il aimerait « pouvoir revenir à Marseille avec le sourire, croiser des gens au club avec lesquels » il a « une longue histoire ». Mais l’ex-défenseur central de Châteauroux (2004-2005) estime que son licenciement a sali son histoire avec l'OM. Et l’ancien international français de conclure, visiblement amer : « On peut ne plus vouloir de quelqu'un, mais dire que j'avais nui à l'image du club, ça fait mal ». Pour rappel, comme Rod Fanni, Adil Rami en veut également à Jacques-Henri Eyraud pour son licenciement de l’Olympique de Marseille en août 2019…

Afficher les commentaires