Stade brestois 29 : actu mercato du club de foot de Brest SB29

Stade Brestois 29 : Retrouvez ici l'actu mercato Stade Brestois, transfert Brest et infos ligue 1 du club du Finistère. Tous les programmes des matchs de Brest en championnat, ses résultats et les statistiques des joueurs sont sur Foot sur 7 toute l'année. Retrouvez tous les matchs et les rumeurs de transfert foot de votre club préféré sur Foot sur 7.
  • - Stade Francis-Le Blé -
  • Capacité : 15 931 places
  • Ouvert depuis : 1922
  • Adresse : 26, rue de Quimper

Toute l'actualité Foot de Stade Brestois 29

Le Stade Brestois 29 a été fondé en 1950 à Brest. Le club de l'extrême Ouest de la France est né de la fusion de cinq formations locales, dont l'Armoricaine de Brest, créée en 1903. Cette union a été lancée par le chanoine Balbous entre cinq patronages catholiques (l'Armoricaine de Saint-Louis, l'Avenir de Saint-Martin, la Flamme du Pilier Rouge, la Milice de Saint-Michel et les Jeunes de Saint-Marc). Mais le club breton a changé de dénominations à maintes reprises. Après Armoricaine de Brest (1903-1950), il est passé à Stade Brestois (1950-1982), puis Brest Armorique FC (1982-1991), avant de finalement prendre l’appellation actuelle de Stade Brestois 29.

Le Stade Brestois 29 logé au stade Francis Le Blé depuis sa création

Après la naissance du Stade Brestois 29, il y a 72 ans, les premiers responsables de cette nouvelle équipe se sont fixés pour objectif de prendre la place de l’AS Brest qui était le plus le grand club brestois de l'époque et qui se distinguait par sa laïcité. Le club revenu en Ligue 1 en 2019 a toujours résidé au stade Francis Le Blé depuis sa création. Le quartier général du club breton a été inauguré en 1922 et portait le nom de Stade de l'Armoricaine, l’un des cinq patronages qui a donné naissance au SB29.

En effet, l’enceinte est baptisée du nom de Francis Le Blé, ancien maire de Brest. Par ailleurs, le centre d’entraînement du club de Bretagne est basé à Kerlaurent à Guipavas et accueille les joueurs professionnels du Stade Brestois. Le terrain des Ty’Zefs (surnom du club) avait pu accueillir 21 619 spectateurs, lors d’un match contre l'Olympique de Marseille le 8 août 1986. Mais sa capacité avait été réduite après des rénovations avec de nouvelles tribunes au fil des années. Sa capacité est aujourd’hui de 16 000 places. Dans les projets du Stade Brestois, la construction d’un nouveau stade des Rouge et Blanc est prévue. D'une capacité de 15 000 places, le futur stade, « à l’anglaise » et en forme de « coque de bateau », devrait être livré en 2026.

Les supporters Brestois et leurs rivaux

Les Brestois sont fiers de leur équipe. Toutefois, il existe une rivalité avec les autres clubs de la région Bretagne, notamment avec l’EA Guingamp. L’EAG est en effet le principal rival de Brest, mais il y a également le FC Lorient que les supporters brestois n'apprécient guère, sportivement parlant, et le Stade Rennais. Le club présidé par Denis Le Saint peut compter sur ses quatre principaux groupes de supporters pour entretenir cette rivalité régionale lors des derby bretons. Les Ultras Brestois 90, groupe historique du club, dont la création remonte à 1990, les Celtic Ultras (anciennement Celtic Angels), L’Hermine 29 créée en octobre 2010 et 12 Brestoa.

Actu mercato Brest, un recrutement ambitieux

Cette saison, le mercato du Stade Brestois a été bien animé, dans le sens des arrivées comme des départs. Le club a recruté 9 nouveaux joueurs et a laissé filer le même nombre. Romain Del Castillo (attaquant) et Lilian Brassier (défenseur central) ont débarqué à Brest lors du mercato estival, en provenance du Stade Rennais pour respectivement 1,5 M€ et 2 M€. Quant à Jere Uronen, il a été acheté au KRC Genk (Belgique) pour 1 M€. Lucien Agoumé (Inter Milan) et Youssouph Badji (Club Bruges) sont eux prêtés. Le gardien de but néerlandais, Marco Bizot (31 ans), a été recruté à l’AZ Alkmaar contre une indemnité de transfert de 5 M€. Noé Sow Plabennec est lui arrivé libre à Brest. Cet hiver, le Stade Brestois 29 s’est encore renforcé. Il a recruté l’international algérien Mohamed Youcef Belaïli (34 sélections, 6 buts), gratuitement, et Martín Adrián Satriano Costa, prêté aux Brestois par l’Inter Milan.

Dans le sens des départs, le SB29 a transféré Romain Faivre à l’ OL contre 15 M€ en janvier 2022, Romain Perraud à Southampton pour 12 M€ et Heriberto Tavares à Famalicao (au Portugal) pour 1,2 M€. Mouez Hassen a été libéré et a rejoint le Club Africain en Tunisie. Romain Philippoteaux est retourné à Dijon FCO, Gaëtan Charbonnier a rejoint l’AJ Auxerre librement, Ferris N'Goma a signé à Châteauroux, libre. Jean Lucas et Bandiougou Fadiga sont retournés dans leur club d’origine à l’issue de leur prêt respectif.

Stade Brestois : Descente en Ligue 2 et crise Guyot-Kermarec

Lors de la saison 2012-2013, Landry Chauvin tenait les rênes du staff technique du Stade Brestois, mais il a été limogé le 2 avril 2013 après une série de mauvais résultats avec l'équipe bretonne. Il avait été remplacé par Corentin Martins, nommé comme intérimaire pour finir la saison. Un changement qui n’a donné rien, car Brest a été relégué en deuxième division à l’issue de la 36e journée, soit deux journées de la fin du championnat. L'issue de l'exercice brestois a aussi été marquée par des conflits internes, notamment celui entre le président Michel Guyot et l'actionnaire principal Yvon Kermarec. Le premier avait finalement été contraint à la démission et remplacé par le second. Ce dernier avait ensuite nommé Alex Dupont au poste d'entraîneur en remplacement de Corentin Martins.

La révolution initiée par Kermarec a été aussi marquée, lors de la saison 2015-2016, par l’arrivée de Jean Costa, nommé directeur sportif, afin de diriger le recrutement. Ce dernier a laissé partir plusieurs joueurs lors du mercato estival : Alexis Thébaux, Wilfried Moimbé, Ismaël Traoré, Alexandre Cuvillier, Gaëtan Laborde… Et le nouveau patron du recrutement a fait venir de nouveaux joueurs en renfort : Baïssama Sankoh, Ali Keita, Jean-Alain Fanchone, Maxime Brillault, Éric Tié Bi ou encore Cristian Battocchio. Ces recrues ont été engagées pour deux ans en prévision du changement de direction prévu la saison suivante. Finalement, l’objectif de la remontée en première division n'a pas été atteint. Le SB29 a fini à la 10e place. Le 13 mai 2016, Yvon Kermarec est parti, passant la main à Denis Le Saint, un homme d’affaires de 58 ans.

SB29 : Un match historique et une série d'invincibilité

Pour mémoire, le club armoricain a disputé une rencontre historique face au Montpellier HSC lors du match des champions en 1981. Les deux clubs ont terminé en tête de leur poule respective avant de s'affronter. Les Brestois ont acquis le titre de champions grâce à leur victoire 3-2. Patrick Martet avait réussi un doublé, après le premier but inscrit par le buteur Drago Vabec. 41 ans après, le Stade Brestois est 12e de Ligue 1 avec 38 points, après 30 matches disputés en Ligue 1 cette saison, dont 14 dans son stade à Brest. De la 10e à la 17e journée du championnat, l’équipe dirigée par l’entraîneur Michel Der Zakarian reste invincible sur 8 matches, soit précisément 2 nuls et 6 victoires d’affilée. Quasi assuré du maintien dans l’élite, pour la troisième saison de suite, le SB29 aborde la dernière ligne droite de la saison en cours (2021-2022) avec l’objectif de finir le plus haut possible. La saison dernière, le club du président Denis Le Saint avait fini à la 17e place au classement final de la L1.

La saison du retour de Brest en Ligue 1

Après six saisons en division inférieure (2013), le Stade Brestois a retrouvé la Ligue 1 en 2019 au terme de la saison 2018-2019. L’équipe alors dirigée par Jean-Marc Furlan avait fini deuxième derrière le FC Metz lors de la remontée. L’attaquant de Brest, Gaëtan Charbonnier, avait fini meilleur buteur de la saison avec 27 buts. Il avait ainsi battu le record pour le club breton depuis 1979. La première saison du retour de l’ex-Armoricaine de Brest se passe plus ou moins bien. L’équipe entraînée par Olivier Dall'Oglio a terminé à la 14e place à l’issue de la saison 2019-2020, stoppée en mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Avant l’interruption de l'exercice, les Ty’Zefs ont échoué en quart de finale de la Coupe de la Ligue. La saison 2020-2021 a quant à elle été mauvaise, le Stade Brestois s'est sauvé in extremis en battant le Montpellier HSC lors de la dernière journée du championnat. Leur bilan est de 11 victoires, 8 nuls et 19 défaites, soit 41 points pris en 38 matches. Notons que les Brestois évoluent pour la 16e fois en Ligue 1 depuis leur fondation.

Joueurs emblématiques et présidents du SB29

Cinq grands buteurs ont marqué l’histoire du Stade Brestois 29 : Gérard Buscher (64 buts en 147 matchs disputés), Drago Vabec (64 buts en 128 buts), Bruno Grougi (53 buts), Gaëtan Charbonnier (53 buts en 137 matchs) et Patrick Martet (48 buts en 82 matchs). Outre Vabec, qui est de nationalité croate, les autres buteurs sont tous français. Les cinq joueurs les plus capés de l’équipe brestoise sont : René Tréguer (309 matchs), Bruno Grougi (en 307 matchs), Richard Honorine, (284 matchs), Steeve Elana (246 matchs) et Yvan Bourgis (227 matchs). Le Stade Brestois a aussi été présidé par de grands dirigeants. Après Jean Offret, le premier président du SB29 à la naissance du club (il était devenu président d'honneur jusqu'à sa mort en 1998), il y a eu successivement 11 autres présidents : Jean Le Goff, Raymond Nicol (1966 à 1976), Michel Bannaire (1976 à 1981), François Yvinec (1981 à 1991), Gilbert Martin en 1992, Michel Jestin (1992 à mai 1997), Michel L’Hostis (1997 à décembre 1997), Michel Jestin (janvier 1998 à décembre 2006), Michel Guyot (décembre 2006 à mai 2013) et Yvon Kermarec (mai 2013 à mai 2016). L’actuel président du club est Denis Le Saint, depuis mai 2016.

Stade Brestois : Une trentaine d’entraîneurs en 72 ans

Depuis sa création en 1950, le SB29 a connu une trentaine d’entraineurs. Le premier a été Francis Chopin. Il a dirigé La Team Pirate de 1950 à 1962. Les coachs suivants sont Pascal Janin (janvier 2007 à octobre 2008), André Guesdon (octobre 2008 à mai 2009), Alex Dupont (mai 2009 à avril 2012), Corentin Martins (avril 2012 à mai 2012), Landry Chauvin (juin 2012 à avril 2013), Corentin Martins (avril 2013 à mai 2013), Alex Dupont (juin 2013 à juin 2016), Jean-Marc Furlan (juin 2016 à mai 2019), Olivier Dall'Oglio (juin 2019 à mai 2021) et Michel Der Zakarian en poste depuis juin 2021.

Le SB29 et son logo très brestois

Le Stade Brestois 29 a changé de logos plusieurs fois au fil des années. Le premier, créé en 1960, avait une forme de bouclier. Il indiquait les initiales SB du Stade Brestois, en lettrage blanc sur fond rouge comme les couleurs du club. Il prenait également en compte des symboles de la ville : la fleur de lys et l’Hermine qui représente les armoiries de Brest. Le logo a changé ensuite en 1980 avec une hermine stylisée, représentant la Bretagne. Mais après le changement de dénomination, de Stade Brestois devenant le Brest Armorique, le logo d’origine a été définitivement abandonné en 1984. Le nouveau logo d’alors était plus moderne et comportait un ballon de football avec les couleurs du club : le Rouge et le Blanc, relativement à un ancien drapeau de la ville de Brest. En 1992, lors du retour à l'appellation Stade Brestois, après la liquidation de Brest Armorique, le chiffre 29, identifiant de la région du Finistère, a été ajouté au nom du club. Ainsi, le dernier logo en date (présenté officiellement le 7 mai 2010) comporte une nouvelle image de marque qui renoue avec la forme du logo d'origine (le bouclier initial) et ressort les initiales du club, SB29.

Palmarès des Ty'Zefs

Le SB29 n’a jamais remporté la Ligue 1. Néanmoins, le club a été champion de Ligue 2 à l’issue de la saison 1980-1981. Brest a été aussi vice- champion, toujours en Ligue 2, en 1979, 2010 et 2019. L'équipe au maillot Rouge et Blanc n’a jamais remporté la Coupe de France. Elle a cependant disputé deux quarts de finale en 1983 et en 2015. En Coupe de la Ligue, la formation armoricaine avait atteint les quarts de finale en 2020. En Ligue 1, le meilleur classement de Brest est la 8e place acquise en 1987, sous les ordres de Raymond Kéruzoré. Le Stade Brestois a été promu en première division (D1) pour la première fois de son histoire en 1979. Cependant, la première expérience s'était mal passée, car les Brestois avaient terminé derniers et avaient été relégués en D2 à l'issue de la saison 1979-1980. Mais le Stade Brestois était revenu rapidement dans l'élite, lors de la saison suivante, et avait même enchaîné sept années en D1, sous la présidence de François Yvinec, lors de la période 1981-1988.

- Page Facebook du Stade Brestois 29

Comme la majorité des clubs de football de haut niveau, le principal club de football de la ville de Brest possède sa page Facebook. La page Facebook du Stade Brestois 29 est sb29off. Elle est certifiée et elle revendique plus de 1 132 434 abonnés.

- Les statistiques et infos du Stade Brestois sur Transfermarkt

Le site Transfermarkt qui compile les informations sur les clubs et les joueurs a bien une section dédiée au Stade Brestois 29 (SB29). Vous trouvez la liste de tous les joueurs du SB29 sur Transfermarkt. Leur performances sportives ainsi que les dates de début et fin de contrat de ses joueurs.

- Les rumeurs mercato du Stade Brestois, les forums

Plusieurs forums existent autour du SB29. Le plus actif est cependant Allez-Brest.com. Celui-ci revendique plusieurs abonnés férus des actus mercato du Stade Brestois. Les matches de football de l'équipe brestoise, les déclarations des dirigeants ou tout autre information sur le club est analysée par les supporters brestois.

- Pourquoi suivre le Stade Brestois sur Twitter ?

Les informations capitales, les communiqués de presse et conférences de presse, voire les vidéos de promotion du service billeterie sont partagés sur la page Twitter du Stade Brestois, qui est @SB29.