PSG : Walker lance déjà le duel avec Mbappé pour France-Angleterre

Kyle Walker est prêt à défier l'attaquant du PSG, Kylian Mbappé. Publié par Thomas le 07 décembre 2022 à 17:47

En conférence de presse ce mercredi, le défenseur des Three Lions, Kyle Walker, a indiqué comment barrer la star du PSG Kylian Mbappé.

Le choc est déjà lancé entre l’Equipe de France et l’Angleterre, qui se retrouvent pour la première fois de leur histoire en phase finale d’un Mondial, ce samedi à Doha. Si la sélection tricolore impressionne par son collectif, un joueur en particulier ne cesse de retenir l’attention du public, Kylian Mbappé. Sur la lancée de ses performances au Paris Saint-Germain, le Bondynois réalise un début de Coupe du monde sensationnel, actant dimanche face à la Pologne ses 4e et 5e buts de la compétition. Flashé, une nouvelle fois, à 35 km/h contre l’équipe de Robert Lewandowski, l’attaquant de 23 ans crée logiquement des sueurs froides à son futur adversaire, l’Angleterre, qui étudie déjà une stratégie pour contrecarrer les plans du champion du monde.

Samedi, Kylian Mbappé devra se mesurer dans son couloir gauche au Cityzen Kyle Walker, qui n’a rien à envier au Français en termes de vitesse et d’explosivité. S’il reconnaît que défendre sur le Parisien ne sera pas si simple, le défenseur des Three Lions compte bien lui mener la vie dure pour les quarts de finale. "Je l’ai déjà joué, j’ai affronté de nombreux autres grands joueurs aussi. Je dois faire très attention et lui donner le respect qu'il mérite mais pas trop de respect car il joue aussi contre l'Angleterre et nous pouvons lui poser des problèmes", a déclaré Walker en conférence de presse.

PSG : Walker sait comment contrecarrer les plans de Kylian Mbappé

Kylian Mbappé devra se mesurer à Kyle Walker contre l'Angleterre.

Manque de bol pour l’attaquant du PSG, Kyle Walker n’est pas étranger aux fulgurances de son futur adversaire. En club, le joueur des Skyblues s’est plusieurs fois confronté au Bondynois notamment en Ligue des Champions. "Les matches que j’ai joués contre lui vont m’aider. C’est un joueur fantastique, la tâche ne va pas être facile, c’est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur. Je sais ce que j’ai à faire pour l’arrêter, je ne me sous-estime pas", a déclaré plein de confiance le latéral anglais. Avant de rajouter : "Je représente mon pays en quart de finale d'une Coupe du monde, c'est une question de vie ou de mort. […] Nous verrons samedi si, comme je l'espère, je suis le plus rapide. Qui sait ? "