Barça Mercato : Après avoir rencontré Messi, il snobe Ronaldo

Barça : Kevin Prince Boateng place Lionel Messi au-dessus de Cristiano Ronaldo. Publié le 26 novembre 2020 à 19:10

Kevin-Prince Boateng a été doublement marqué par son passage au Barça, entre janvier et juin 2019. Sur la plateforme de streaming DAZN, l’actuel joueur de Monza (Serie B, Italie) avait cru que c’était l’Espanyol Barcelone qui le pistait et a radicalement changé d’avis sur l'éternelle comparaison entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi après s’être entraîné avec le second.

Kevin-Prince Boateng surpris de signer avec le Barça

Durant le mercato hivernal 2019, le Barça était en quête d’un renfort à la pointe de son attaque. Après avoir multiplié les pistes, les recruteurs catalans se sont fait prêter Kevin-Prince Boateng par l'US Sassuolo. Ce dernier a été surpris de se retrouver au FC Barcelone. « Au début, je n’y croyais pas. Je pensais que c’était l’Espanyol qui me voulait, pas le vrai Barcelone », a avoué le Ghanéen qui avait pourtant évolué dans de grosses écuries dans sa carrière (Tottenham, Borussia Dortmund, Milan AC…). Mais le fait de signer au Barça au déclin de sa carrière et à un âge avancé (32 ans à l’époque) l’avait laissé sans voix. Mais le natif de Berlin n’était pas au bout ses surprises.

Le Ghanéen littéralement emballé par Lionel Messi

Avant son passage au Barça, Kevin-Prince Boateng croyait que Cristiano Ronaldo était meilleur que Lionel Messi. Mais après s’être entraîné avec ce dernier, l’attaquant de Monza s’est dépêché de changer d’avis. Le joueur de 33 ans est désormais convaincu que l’international argentin est incomparable. « L’entraînement avec Messi m’a laissé sans voix. J’ai toujours dit que Cristiano Ronaldo était le plus fort du monde, mais Messi c’est encore autre chose, il n’est pas normal », s’est enflammé l’ancien Milanais.

Témoin des exploits du capitaine du Barça à l’entraînement, Kevin-Prince Boateng avait même été tout proche d’arrêter de jouer au football. « Je me suis entraîné avec lui et pour la première fois de ma carrière, je me sentais petit. Il a fait des choses incroyables qui m’ont presque fait dire : ‘Je vais laisser tomber, je vais arrêter de jouer.' », a-t-il confié.





Par JOËL