Chelsea Mercato : Les Blues à fond sur Erling Haaland

Haaland est sur les tablettes de Chelsea Publié le 19 janvier 2021 à 16:35

Saison très décevante pour Chelsea. Septièmes au classement au bout de 18 journées, les Blues figurent bien loin de leurs espérances du début de saison. Alors que les recrues du mercato estival décoivent énormément, les dirigeants du club londonien souhaiteraient une nouvelle fois réaliser des gros coups cet hiver et cibleraient le serial buteur Erling Haaland.

La saison décevante de Chelsea

Il fallait être devin pour affirmer que Chelsea serait septième de Premier League en janvier. Se rendant coupable de quelques folies lors du dernier mercato, Roman Abrahamovitch avait mis à la main à la poche et déboursé près de 300 millions d'euros cet été. Mais voilà, à l'issue de ce mercato ambitieux, Havertz et consorts n'ont jamais su confirmer les attentes placées en eux. L'une des recrues les plus critiquées, à juste titre, est Timo Werner. Auteur de treize buts toutes compétitions confondues en 32 matchs, l'ancien du RB Leipzig réalise une saison terne où il ne fait guère l'unanimité aux yeux de son entraîneur Frank Lampard. Souvent remplacé par Abraham et Giroud dans le onze. Malgré ces trois attaquants plus ou moins fiables, le club londonien reste néanmoins à la recherche de buteurs prolifiques et aurait donc ciblé Erling Haaland.

Mercato : Haaland est extrêmement courtisé

Tandis que le Daily Mail annonçait il y'a quelques semaines que Lampard avait demandé à ses dirigeants de recruter Haaland, les choses auraient sérieusement avancé depuis selon The Athletic. En effet, le club serait prêt à casser sa tirelire pour s'offrir le buteur norvégien de 20 ans toujours aussi impressionnant. Disposant d'une clause libératoire estimée à 75 millions d'euros, le fils d'Alf-Inge en est déjà à 35 buts pour autant de rencontres sous le maillot du Borussia Dortmund. Courtisé par les plus grands clubs grâce à ces performances, l'ancien du RB Salzbourg a l'embarras du choix pour son avenir. Chelsea pourrait alors faire la différence d'un point de vue financier en faisant du Norvégien, la recrue la plus chère de l'histoire du club londonien alors que Kai Havertz, acheté pour 80 millions, avait battu ce record cet été. Comme souvent dans le football donc, c'est le compte en banque qui fera la différence sur ce dossier.





Par Chemssdine