ASSE Mercato : Deux départs majeurs déjà actés en interne ?

Claude Puel, entraîneur de l' ASSE, et son attaquant Wahbi Khazri. Publié par JEAN-LUC D le 06 avril 2021 à 12:45

Avec une fin de saison difficile, l’ ASSE pourrait se montrer très active durant le mercato estival qui s’annonce. En interne, certains gros départs seraient même déjà dans les tuyaux.

Opération dégraissage en vue à l’ ASSE ?

« Objectivement, elle est assez inquiétante. Quand on en est à faire des calculs à sept ou huit journées de la fin du Championnat, à regarder les résultats des autres équipes qui luttent pour ne pas descendre… Il suffit de regarder le classement pour voir que c’est fragile […]. Et c’est doublement inquiétant puisque la situation financière est fragile elle aussi. »

Dans un entretien accordé au média ButFootballClub, le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, a donné son avis sur la situation de l’AS Saint-Étienne. En grande difficulté économique, la formation stéphanoise s'apprêterait donc à passer un énorme coup de balai dans le groupe de Claude Puel. Appelés à passer le relai, Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’ ASSE, et Roland Romeyer, président du directoire, veulent tout de même se séparer des plus gros salaires du club à la faveur du prochain marché des transferts. Et deux noms auraient déjà filtré : Ryad Boudebouz et Wahbi Khazri.

Ryad Boudebouz et Wahbi Khazri poussés vers la sortie cet été ?

Dans son édition du jour, le journal L’Équipe annonce en effet que l’ ASSE est déterminée à tout mettre en oeuvre afin de se débarrasser de Wahbi Khazri à l’issue de la saison. Sous contrat jusqu’au 30 juin 2022, l’international tunisien de 30 ans dispose d’un salaire de 290.000 euros brut mensuels. Un gros chèque dont les décideurs stéphanois voudraient se séparer pour alléger la masse salariale. Arrivé en juillet 2018, Khazri pourrait ainsi être appelé à aller voir ailleurs cet été.

Annoncé dans le viseur d’Al-Khor lors du dernier mercato, l’ancien avant-centre du Stade Rennais pourrait prendre la route du Qatar. Toujours selon la même source, Ryad Boudebouz, qui touche mensuellement 200.000 euros bruts, serait aussi sur la liste des départs voulus par l’entraîneur Claude Puel pour aider au rééquilibrage des comptes du club stéphanois. À un an du terme de son engagement chez les Verts, l’avant-centre algérien qui avait déjà failli rejoindre le Qatar en octobre dernier pourrait faire ses valises et quitter définitivement le Chaudron.



Afficher les commentaires