Bordeaux : Le Stade Rennais vole au secours des Girondins

François Pinault, propriétaire du Stade Rennais veut sauver les Girondins de Bordeaux. Publié par ALEXIS le 26 avril 2021 à 18:37

Placés sous protection du tribunal du commerce de Bordeaux, les Girondins pourraient être sauvés par François Pinault. Propriétaire du Stade Rennais, mais aussi du domaine viticole bordelais Château Latour, il a invité les propriétaires de grands vins à s'unir pour reprendre le club au scapulaire en main.

Pinault « appelle ses collègues à reprendre les Girondins en main »

Bordeaux a été placé sur le marché par King Street dans la foulée de l’officialisation de son retrait du club par le groupe américain. Et les propriétaires de grands crus bordelais pourraient être parmi les potentiels repreneurs. En effet, ces derniers ont été appelés au secours du club de Ligue 1, en difficulté financière et sportive. Dans une lettre ouverte publiée dans L’Équipe, François Pinault a demandé à ses paires d’agir ensemble pour sauver les Girondins « en risque de disparaître ».

« Les règles légitimes en matière de possession des clubs m'interdisent de monter un projet de reprise de Bordeaux, dès lors que mon groupe est l'actionnaire unique du Stade Rennais. En revanche, je suis prêt à apporter mon soutien à toute opération montée par les acteurs du vin et je le ferai avec enthousiasme. J'appelle donc mes collègues propriétaires à se réunir afin de préparer un projet de reprise des Girondins », a invité le milliardaire associé depuis trente ans à la vie bordelaise, à travers Château Latour.

Le président du Stade Rennais pense à l'équilibre de Bordeaux

Le grand patron du Stade Rennais est convaincu que « le monde du vin et en particulier les propriétaires de grands crus » représente « la force économique qui, dans cette région, peut se donner l'objectif de sauvegarder les Girondins et de les développer ». Grâce à son expérience à la tête du SRFC, François Pinault « pense que l'existence du club mythique que sont les Girondins est importante pour Bordeaux, son rayonnement, son équilibre auxquels tous les propriétaires viticoles ne peuvent que s'identifier ». À noter que le FCGB est 16e de Ligue 1, à 5 points du barragiste (FC Nantes) et est menacé de relégation. La dette du club est estimée à plus de 80 M€ selon le quotidien sportif.





Afficher les commentaires