Stade Rennais Mercato : Le SRFC acte une signature révolutionnaire !

Stade Rennais : Le SRFC va connaître une arrivée révolutionnaire en 2022. Publié par Thomas le 06 octobre 2021 à 20:04

Après sa victoire 2-0 contre le PSG au Roazhon Park dimanche, le Stade Rennais semble avoir retrouvé le sourire après son début de saison en dents de scie. Très actifs lors du mercato estival, les Rouge et Noir devraient acter une signature aussi surprenante que révolutionnaire pour l’été 2022.

Stade Rennais : Une technologie révolutionnaire débarque

Le monde se modernise, le football aussi. À partir de 2022, le SRFC ainsi que d’autres équipes connaîtront une technologie avant-gardiste de maillots ultralégers conçus par l’équipementier Puma ©. Très controversés au début de saison avec leur gamme de troisième maillot jugée impersonnelle, la firme allemande revient à la charge ce mois-ci, en présentant sa nouvelle technologie de maillots qualifiés de plus légers jamais conçus.

Ce sont les joueurs italiens qui auront le privilège d’endosser ce nouvel équipement ce mercredi contre l’Espagne en Ligue des Nations. Cette tunique novatrice comprend une nouvelle technologie baptisée Ultraweave, que les designers de Puma © travaillent depuis plus de 3 ans. "On essaye toujours de travailler main dans la main avec nos joueurs, qui ont l’habitude de nous faire des retours sur nos produits", déclare Jacob Benett, designer de la marque allemande. Les pages Actu SRFC et ROUGE mémoire ont confirmé sur Twitter que le Stade Rennais devrait évoluer avec ce nouveau kit dès la saison prochaine.

Un design pour l’instant apprécié

Jacob Benett souligne que le développement de cette technologie a été entre autre motivée par le témoignage de plusieurs joueurs, comme l’Allemand Ilkay Gündogan (Man City), qui lui aurait déclaré : "on veut juste quelque chose qui ne nous distrait pas du terrain, avec lequel on peut jouer 90 minutes et que l’on ne sent pas ". Comme l’avance L’Équipe, ce rendu révolutionnaire est obtenu avec un mélange judicieux de matières ultralégères, réduisant l’assemblage traditionnel "de quatre à huit pièces de tissus en deux principales". L’attaquant français Olivier Giroud (Milan AC) a lui aussi fait part de sa satisfaction en déclarant : "ça c’est le futur", après avoir testé en avant-première l’équipement. Reste à voir si ce nouveau design sera synonyme de coup marketing où alors de mini révolution footballistique.





Afficher les commentaires