OM Mercato : 700 000 euros tombent dans la poche de Marseille

OM Mercato : 700 000 euros tombent dans la poche de Marseille. Publié le 23 novembre 2020 à 11:00

L'OM n'a pas joué ce week-end en Ligue 1, en raison du report de son match contre l'OGC Nice, en raison d'un trop grand nombre de cas de Covid-19 dans l'effectif des Aiglons. C'est la deuxième rencontre reportée de l'Olympique de Marseille avec celle prévue contre le RC Lens. Les dirigeants marseillais se focalisent donc sur le mercato et ont reçu une bonne nouvelle en ce sens.

À l'OM, un chèque qu'on n'attendait plus

La situation sportive et financière pose question à l'OM. Les joueurs d'Andé Villas-Boas, sixièmes de Ligue 1 avec 18 points, ont deux matches en retard qui, s'ils les gagnent, les placeront en tête du championnat de France à égalité avec le PSG. Pourtant, le jeu des Olympiens est très décrié, notamment en Ligue des champions où les Marseillais restent sur trois défaites contre l'Olympiakos (0-1), Manchester United (0-3) et le FC Porto (0-3). L'attaque de l'Olympique de Marseille est en berne et les dirigeants phocéens réfléchissent à des renforts offensifs pour le mercato hivernal, en ciblant notamment l'attaquant du Stade de Reims, Boulaye Dia, deuxième meilleur buteur de Ligue 1 (8 buts) derrière le Parisien Kylian Mbappé (9). Mais la lutte sera acharnée pour convaincre le Rémois de rejoindre l'OM.

Le transfert de Saber Khalifa enfin payé

L'OM pourrait bien avoir quelques liquidités supplémentaires à injecter dans son mercato hivernal. En effet, les Olympiens devraient toucher un chèque qu'il n'espérait plus, d'un montant de 700 000 euros. Une somme qui correspond à une dette sur le transfert de Saber Khalifa au Club Africain en 2016. En effet, l'OM et le club tunisien étaient conflit depuis plusieurs saisons à cause de cet impayé. L'attaquant tunisien est passé par l'OM de 2013 à 2016. Il a joué une saison pour Marseille, sans grand succès (36 matches, un but), avant d'être prêté en 2014 au Club Africain, qu'il avait rejoint définitivement en 2016. Selon Foot 24, sous la pression de la FIFA qui menaçait la formation de Tunis d'une interdiction de recrutement, un accord a été trouvé entre les deux parties. Le Club Africain va payer les 700 000 euros dus, tandis que l'OM a accepté de faire une croix sur 186 000 euros d'intérêts. Une bonne nouvelle pour l'OM qui voit enfin ce dossier être réglé.





Par Matthieu