PSG Mercato : Les sales coups de Leonardo à Thomas Tuchel

Leonardo et Thomas Tuchel, respectivement directeur sportif et ex-coach du PSG. Publié le 06 janvier 2021 à 18:50

Viré officiellement du PSG le mardi 29 décembre 2020, Thomas Tuchel a été remplacé par Mauricio Pochettino, le samedi 2 janvier 2021. Revenu sur le départ du technicien allemand, Libération fait des révélations sur sa collaboration conflictuelle avec le directeur sportif Leonardo.

PSG : Tuchel surpris pour Kurzawa et Moise Kean

Thomas Tuchel n’a pas vécu en de bons termes avec Leonardo au PSG, surtout vers la fin de leur collaboration. L’entraîneur et le directeur sportif avaient des divergences de vues sur le mercato par exemple, au-delà des choix tactiques et du jeu produit. Suite à la rupture du contrat du coach de 47 ans, le quotidien français a ressorti ce qui ressemble à un coup tordu du Brésilien à l’Allemand. D’après la source, Leonardo a prolongé le bail de Layvin Kurzawa et a fait venir Moise Kean d’Everton en prêt, sans en informer préalablement Thomas Tuchel. Ce dernier avait appris la prolongation du défenseur latéral en juin 2020, lors d’une interview à l'hebdomadaire France Football, d’après le journal. Or, le Tricolore était en baisse de régime et l’ex-entraîneur du PSG ne souhaitait plus l’avoir dans son effectif au terme de son contrat. Thomas Tuchel a aussi été surpris de voir l’attaquant Franco-Italien passer la visite médicale à Paris, avant la signature de son contrat, le 4 octobre 2020. Moise Kean est en effet prêté au club de la capitale pour une saison, jusqu’en juin 2021.

La déclaration de Tuchel qui a précipité son départ

Dans un entretien sur la télé allemande Sport1, Thomas Tuchel avait fustigé le comportement de sa hiérarchie qui selon lui le tenait à l’écart des décisions. « En toute honnêteté, au cours des six premiers mois, je me suis dit : "Suis-je toujours entraîneur ou suis-je un politicien du sport, un ministre des Sports ?" Où est mon rôle d’entraîneur dans un tel club, maintenant ?" s’est-il interrogé dans le média de son pays natal juste avant la trêve hivernale. « Je crois que ce pour quoi je suis devenu coach et ce pour quoi je le suis toujours, je peux le trouver n’importe où… », avait martelé l’ex-patron du banc de touche du PSG.





Par ALEXIS