Girondins de Bordeaux : Le club vers un système de socios

Girondins de Bordeaux : Le club vers un systéme de socios ? Publié par Melvin le 28 avril 2021 à 13:40

Largement défaits par le FC Lorient (4-1), les Girondins de Bordeaux, 16ᵉ de ligue 1, vivent une saison bien difficile sur le terrain. Et pour ne rien arranger, les Marines et Blancs connaissent assurément la plus grande crise de leur histoire. En effet, le propriétaire américain King Street a fait part de sa volonté de ne plus investir dans le club. De ce fait, les Girondins ont été placés sous la protection du Tribunal de commerce de Bordeaux qui va aider le fonds d'investissement à trouver un nouvel acquéreur. Et il se pourrait bien que le club change radicalement de gouvernance.

Bordeaux : Plus de pouvoirs pour les supporters Girondins ?

En effet, selon les informations de RMC Sport, des entrepreneurs bordelais spécialisés dans la technologie financière s'apprêtent à proposer un plan de reprise bien particulier aux dirigeants bordelais. Ces derniers proposent dans leur projet la reprise d'une partie des actions par les supporters du club. Autrement dit, le groupe d'investisseurs mené par Elie Simon souhaite installer une nouvelle gouvernance basée sur le système de "socios" comme on peut le voir du côté du SC Bastia.

Un modèle défendu par Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux. « Je pense qu’il faut inventer une nouvelle sorte de gouvernance à la tête du club. Il faut que le repreneur prenne en compte, par exemple via une association, l’avis des supporters. Cela me paraît nécessaire » a indiqué, hier matin, le maire écologiste sur France Bleu Gironde.

Les Ultras accidentés sur le projet d'une gouvernance basée sur les socios aux Girondins

Si le projet est défendu par la mairie, les supporters n'ont pas vraiment l'air emballé. « Ne nous infligez plus vos postures idéologiques sur des sujets que vous ne maîtrisez pas, qu’on arrête avec le délire de socios », s'exclame Florian Brunet, porte- parole des Ultramarines. « C’est un modèle dont nous ne voulons pas et qui, dans un club de notre dimension, est illusoire et populiste , nous ne sommes ni Barcelone ni Real, l’importance des supporters est de fait indiscutable , inutile de les introduire au CA [conseil d’administration] et ne rêvez pas, l’argent récolté est un doux rêve » a-t-il ajouté sur son compte Twitter.

Afficher les commentaires